Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAktuala › La terra

Aktuala › La terra

lp • 4 titres

  • 1Mina7:51
  • 2Mud7:35
  • 3Sar6:14
  • 4La Terra10:30

enregistrement

Milan, Italie, 1973

line up

Walter Maioli (haut bois arabe, flûte, naj, flûte basse, maranzano, harmonica, cuivres, sifflets, clochettes), Daniele Cavallanti (saxophone soprano), Antonio Cerantola (guitare acoustique, balalaika), Lino Vaccina (bongos marocains, koborò, percussions africaines, tabla, gong, xylophone, sifflets, cymbales, scie musicale, percussions), Otto Corrado (saxophone soprano, flûte, clochettes), Attilio Zanchi (guitare acoustique), Marjon Klok (harpe, tamboura, clochettes), Trilok Gurtu (tabla, batterie, bongos marocain, cymbales, xylophone, cloches)

remarques

chronique

Styles
folk
jazz
musiques du monde
Styles personnels
psychédélique

Vu d'ici, "La Terra" ne s'embarasse d'aucune gêne puisque, à l'instar du second Third Ear Band, le second Aktuala s'articule lui aussi autour de quatre longues plages instrumentales. De là, à ce qu'il s'agisse donc de quatre ragga il n'y a qu'un pas... Mais pour cela il faudra lui prêter une oreille. D'abord, on ravale sa chique ; un harmonica inattendu ouvre les hostilités, mais très vite l'ombre portée d'un possible Hugues Aufray se voit balayé par une rythmique au tabla, assurée par le percussioniste jazz Trilok Gurtu, dans ce qui pourrait bien être considéré comme sa toute première apparition sur disque ! Plus modeste que la seconde réalisation des anglais, les quatre titres de "La Terra" n'en possèdent pas non plus les qualités hypnotiques. Mais de toute évidence ce n'était clairement pas leur intention. "Mina" et "Mud" accordent pourtant une place de premier choix au percussioniste d'origine indienne. Si, de fait, le premier titre emporte dans son sillage les senteurs de l'Orient (quoi que contrarié par ce fameux harmonica), le second y mêle des mélodies typiquement méditerranéennes, partagées entre guitare sèche, violon et flûte. "Sar" incarne sans aucun doute le moment le plus magique du disque, guidé par une harpe alors omniprésente. À cet instant, c'est le souvenir d'un autre disque qui me hante ; celui de "The Elements" de Joe Henderson, un autre concept album - jazz celui-là - qui, comme le second Third Ear Band, développe sa musique autour des thèmes de l'eau, l'air, la terre et le feu. Alice Coltrane y déployait ses talents à la harpe. Coïncidence ? La plage titre et aussi dernier morceau de l'album revient sur l'esthétique déployée en début de disque avec, justement, un ragga qui accélère la cadence tout au long de sa progression. Autrement dit, "La Terra", superbe album de world music avant la lettre, préfigurant des groupes comme Codona, vient en complément idéal aux oeuvres du Third Ear Band. À la différence près que Aktuala fait tout pour rester nettement plus accessible aux oreilles du profane.

note       Publiée le jeudi 16 novembre 2006

Dans le même esprit, Progmonster vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "La terra".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "La terra".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "La terra".