Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAKing sunny Adé › Juju music

King sunny Adé › Juju music

cd • 7 titres

  • 1Ja Funmi7:08
  • 2Eje Nio Gba Ara Mi7:14
  • 3Moberu Agba3:27
  • 4Sunny Ti de Ariya3:46
  • 5Majaiye Oni5:07
  • 6365 is the Number/The Message8:16
  • 7Samba e Falabe Lewe8:07

line up

Shina Abiodun (conga), King Sunny Ade (guitare, claviers, chant), Mofes Acambi (batterie), Ademola Adepoju (steel guitar), Adisa Adeyemi (bongos), Jacob Ajakaye (chant), Rasaki Aladokun (batterie, percussions), Gani Alashe (shekere), Michael Babalola (maracas), Tunde Demiola (chant), Niyi Falaye (chant), Jomoh Gbadamosi (batterie, percussions), Segun Hori (guitare), Jelili Lawal (basse), Segun Llori (guitare), Martin Meissonnier (claviers), Bob Ohiri (guitare), John Okeumeu (guitare rythmique), Alhaji Timmy Olaitan (batterie, percussions), Matthew Olojede (chant), Femi Owomoyela (chant), Segun Shokumbi (chant)

remarques

chronique

Styles
world music
Styles personnels
juju music

"Juju Music" est un disque merveilleux, sensible, profond. Mais vous ne pourrez pas m'empêcher de parler une fois encore d'injustice. Car qui peut croire encore que c'est une folle coïncidence ou une prise de conscience aussi subite qu'inexpliquable qui a pu ainsi propulser King Sunny Adé, instigateur de la juju music, sur le marché international ? Depuis le coup de poker gagnant de Chris Blackwell qui avait signé Bob Marley sur Island, tous les grands patrons des labels ont rêvé d'avoir eux aussi leur quota de fils d'esclave dans leur catalogue... Mango signe Adé pour un contrat de trois disques. "Juju Music" est le premier à paraître en 1982. Ce n'est pas un hasard si la même année Peter Gabriel développe son festival Womad et sort son disque le plus inspiré par les musiques africaines. Ce n'est pas un hasard non plus si des gens comme Paul Simon ou David Byrne iront piocher dans ces rythmes colorés le cadre qui permettra à leurs chansons de se vendre plus facilement au peuple friand d'un exotisme prémâché. Car il y eut avant aussi "My Life in The Bush of Ghosts", "Remain in Light" et "Fear of Music". On peut rajouter à liste "Discipline". Et plus tôt encore, il y eut aussi des disques comme "Saw Delight", "Flow Motion" ou "Soon Over Babaluma"... Le génie de Picasso, il le doit en partie à l'ignorance d'un public qui ne connaît rien, ne veut rien connaître ou que l'on maintient à l'écart de l'art africain. "Juju Music" rétablit à sa manière l'ordre des choses. La rythmique de Liebezeit, la guitare répétitive de Belew et Fripp, l'expérimentation de Eno, la délicatesse pop de Gabriel et Simon... Tout est là. Fait amusant, King Sunny Adé va à son tour emprunter à l'occident quelques artifices, peut-être pas celui dont nous devrions être le plus fier, mais qui ici à son petit effet ; le synthétiseur. Il brouille les pistes et apporte une dimension surréaliste à des morceaux qui glissent sur vous avec une parfaite nonchalance.

note       Publiée le jeudi 16 novembre 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Juju music".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Juju music".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Juju music".

torquemada › jeudi 16 novembre 2006 - 14:03  message privé !
Miam, miam !
Progmonster › jeudi 16 novembre 2006 - 13:50  message privé !
avatar
DES guitares électriques oui, qui tissent des filets de notes, de celles que tu as peut-être déjà entendus sur les disques des Talking Heads ou King Crimson. Avec un tapis de percussions en arrière plan. Et ce souvent de longues plages où les parties instrumentales prennent le dessus.
Note donnée au disque :       
torquemada › jeudi 16 novembre 2006 - 13:41  message privé !
J'ai peut-être mal posé ma question. Qu'est qui caractèrise la juju music ? La présence d'instruments éléctriques ?
Progmonster › jeudi 16 novembre 2006 - 13:35  message privé !
avatar
c'est un style
Note donnée au disque :       
torquemada › jeudi 16 novembre 2006 - 13:33  message privé !
C'est quoi la 'juju music' par rapport à la world mucic ?