Vous êtes ici › Les groupes / artistesBJames Blood Ulmer › Black rock

James Blood Ulmer › Black rock

9 titres - 42:50 min

  • 1/ Open house (5:21)
  • 2/ Black rock (3:23)
  • 3/ Moon beam (5:11)
  • 4/ Family affair (7:26)
  • 5/ More blood (4:43)
  • 6/ Love have two faces (5:29)
  • 7/ Overnight (3:26)
  • 8/ Fun house (4:53)
  • 9/ We bop (2:58)

enregistrement

Power Station studio, USA, 1982

line up

James Blood Ulmer (guitare), Calvin Weston (G. Calvin Weston) (batterie, voix), Amin Ali (basse), Cornell Rochester (batterie), Ronald Drayton (guitare), Sam Sanders (saxophone), Irene Datcher (voix)

remarques

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
jazz harmolodique

Que s'est il passé depuis 1980 ? Ulmer a été signé chez Columbia et a publié un an plus tôt son troisième album, "Free Lancing" que personne, jusqu'ici, n'a daigné republier...Sur "Black Rock", ce qui frappe d'emblée, c'est le groove, l'incroyable énergie, ce sentiment d'urgence qui agrippe l'auditeur dès les premières secondes de "Open House". En fait, juste ce qu'il manquait à James "Blood" Ulmer depuis ses débuts avec "Tales of Captain Black", pour pouvoir captiver un auditoire plus large. Le bassiste Amin Ali nous en fait voir de toutes les couleurs, de part en part, à un tel point qu'on pourrait dire qu'il vole la vedette ! Retrospectivement, cet album vulgarise (dans le bon sens du terme) ou rend plus accessible, si vous préférez, l'écriture complexe du meilleur guitariste noir américain depuis Jimi Hendrix. Carrément. Un point de départ idéal.

note       Publiée le vendredi 25 janvier 2002

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Black rock" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Black rock".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Black rock".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Black rock".

The Gloth Envoyez un message privé àThe Gloth

Tombé par hasard sur la chro et découvert dans la foulée, j'aime beaucoup. Un autre qui me plaît bien est "Bad Blood in the City".