Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRose Rovine E Amanti › Rituale romanum

Rose Rovine E Amanti › Rituale romanum

10 titres - 51:48 min

  • 1/Intro
  • 2/Perso nel cuore di una foresta nella nera Germania. (Nature is the profume of Grace)
  • 3/Soldato cristiano (let us pray in silence) (feat. Josef K.)
  • 4/La danza del colibrì (power is blood) after Macbeth by W. Shakespeare
  • 5/Dersù uzala (acqua, fuoco, vento) (a complex fashion for a simple man) after Vladimir K. Arsen'ev & A. Kurosawa
  • 6/Noi non dimentichiamo (2 Novembre 2004) (in memory of Theo Van Gogh, we salute you!)
  • 7/Famiglia! (version) (feat. Belborn)
  • 8/Angel always stands for us (don't be afraid! )
  • 9/Adorazione dell'Europa (after Von Thronstahl)
  • 10/Aachen (sacro Romano Impero) (feat. Josef K.)

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Composé et arrangé par D. Mercuri, sauf 9, musique de Von Thronstahl, Italie, 2006.

line up

Damiano Mercuri (guitares, voix, mandolines, percussions, claviers, samplers, programmation) ; guests : Pamela Gargiuto (violon sur 4 & 8, voix sur 3), Lucio Leone (batterie et percussions sur 4), Chiara (voix française sur 10), Belborn (voix sur 7), Josef K. (Von Thonstahl, inspiration textes sur 3 & 10)

chronique

Styles
folk
Styles personnels
dark-folk, neoclassique

Après l'horreur que fut le split avec Belborn, on pouvait raisonnablement s'inquiéter de la suite des aventures de Damiano Mercuri, clone italien de Josef K. et de son avatar Von Thronstahl. les deux hommes partagent visiblement les mêmes conceptions eurocentristes et chrétiennes qui leur servent d'étendard flamboyant, masquant une pauvreté musicale assez flagrante. Et je vous le donne en mille, c'est encore le cas. Encore que le résultat pourrait être bien pire, mais il s'avère légèrement supérieur au split précédemment incriminé. L'intro folk est plutôt sympathique, et le début de "Perso nel cuore..." avec ses voix entre David Tibet et Patrick Leagas (Death In June première époque) nous fait espérer que l'illumination a eu lieu. Et c'est justement à cet instant que les percus programmées choisissent d'entrer en scène, et là...c'est le drame. Décalé, à côté de la plaque, produit par-dessus la jambe (bien que largement mieux produit que les oeuvres précédentes), "Rituale romanum" pédale dans la semoule, s'enfonce dans les canons gothique/heavenly/folk/pop (ne cochez rien, tout y est !) mais sans talent particulier si ce n'est celui d'être pénible. Pourtant on sent bien qu'il y a là quelques éléments à sauver : le chant est parfois intéressant dans son approche de "chant réel" plus que de "marmonnement" de même que les tentatives de relever la sauce à renforts de rythmiques enlevées laissaient espérer un peu plus d'aventure. Mais ça n'est pas cela qui sauvera ce disque de l'indicible oubli.

note       Publiée le samedi 11 novembre 2006

partagez 'Rituale romanum' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Rituale romanum"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Rituale romanum".

ajoutez une note sur : "Rituale romanum"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rituale romanum".

ajoutez un commentaire sur : "Rituale romanum"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rituale romanum".

novy_9 › samedi 2 novembre 2013 - 13:54  message privé !

Rose Rovine e Amanti n'est pas à prendre au premier degré à mon avis, c'est un groupe décalé, aux influences old school et à l'esprit punk, tout en ayant un fort attachement au christianisme et à ses traditions. Le côté kitsch flagrant dont ils font preuve est pour moi le cachet le plus important de leur musique. Si vous cherchez un groupe neo folk traditionnel, au son parfait et aux mélodies épurées, vous pouvez passer votre chemin, ce n'est pas le but recherché ici. Damiano Mercuri aime les boites à rythmes old school triturées et les ambiances minimalistes. Il nous propose des ballades folk aux guitares 70ies, des chants délirants et expressifs, voir pittoresque et surtout de l'humour noir.

Note donnée au disque :       
Solvant › vendredi 13 mars 2009 - 23:14  message privé !

En écoute 1 fois par an... c'est une bonne moyenne comparé aux inéffables godiches d'Ataraxia.

Note donnée au disque :       
Solvant › dimanche 2 mars 2008 - 20:28  message privé !
Il n'est pas si mauvais que ça quand même cet album, comparé à VT ou à ce que fait Rose ailleurs, il n'est pas tombé dans 'l'indicible oubli' : La preuve, je l'écoute encore ce soir. Certes c'est pas top, certes parfois c'est longuet, mais je le trouve plus qu' honnête (pour un dl sur le bouc par ex.) Vraiment je passe un très bon moment. A la tienne Marco!
Note donnée au disque :       
melmoth › samedi 11 novembre 2006 - 14:10  message privé !
qu'arrive-t-il à cold spring mon cher marco ?