Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUntoten › Herz der Finsternis

Untoten › Herz der Finsternis

cd • 16 titres

  • 1Irrlicht
  • 2Herz der Finsternis
  • 3Nachtgespenst
  • 4Der Raben Flug
  • 5Der Herzen viele ass ich
  • 6Mit dem Wind
  • 7Hexenfieber
  • 8Damonenwelt
  • 9Du bleibst was du warst
  • 10Raubtieraugen
  • 11Ankunft
  • 12Wintermarchen
  • 13Wollmondengel
  • 14Niemlas niemals
  • 15Epilog
  • 16Abschied

enregistrement

Grafenwald Studios, Berlin, Allemagne

line up

Greta Csatlos (chant), David A.Line (musique)

remarques

il s'agit du 3ème volet de la trilogie 'Grabsteinland'

chronique

Avec 'Herz der Finsternis', Untoten achève sa trilogie des 'Grabsteinland', avec talent qui plus est. Il faut en effet reconnaître que malgré leur tendance au stakanovisme (un album par an en moyenne, sans compter les side-projects, les concerts...), David et Greta nous pondent toujours des oeuvres de qualité. Certes, à la différence des précédentes galettes qui voyaient changer les styles à chaque fois, la trilogie 'Grabsteinland' conserve une unité d'atmosphère et de son, mélange de gothic rock et d'influences cabaret. J'aurais presque envie de parler de trilogie berlinoise tant l'influence de la ville (que les Untoten adorent visiblement) est ici présente, ce qui confère aux compositions cette petite touche allemande lyrique, presque grandiloquente (je n'ai pas dit kitsch mais...) et fait de Greta une sorte de Marlène Dietrich gothique contemporaine ('des Raben Flug', 'Hexenfieber'). Plus que de noirceur, on parle ici de mélancolie, de nostalgie, malgré quelques incursions bien senties au domaine des ombres ('Der Herzen viele ass ich', 'Mit dem Wind' avec son feeling carnaval macabre...). On objectera avec raison que niveau surprise, c'est plus vraiment ça mais comment imaginer la cohérence de trois cds sans cette unité sonore ? Le travail des samples est soigné, les guitares ajoutent une touche de noirceur bien équilibrée et les mélodies, la voix de Greta font le reste. Peut-être les Untoten ont-ils gagné en profondeur ce qu'ils ont perdu en audace ? 'Herz der Finsternis' se déguste donc avec le même plaisir que les deux premiers volets tout en révélant ses mystères, écoute après écoute.

note       Publiée le mercredi 25 octobre 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Herz der Finsternis".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Herz der Finsternis".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Herz der Finsternis".