Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPneumatic Head Compressor › From Freddy to Lemmy

Pneumatic Head Compressor › From Freddy to Lemmy

9 titres - 44:43 min

  • 1/ Fear Manifesto (5:29)
  • 2/ Ultra Zero (4:54)
  • 3/ D.A.D. (4:37)
  • 4/ Big trouble in disco island (4:01)
  • 5/ Swallow dive (6:14)
  • 6/ Arty-shock heart (1:13)
  • 7/ Killer Kapitalism Klub (5:51)
  • 8/ Brawn new law (4:36)
  • 9/ Lost in the $hell (7:48)

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Belgique, 2006

line up

Régis Masson (guitare, chant, samplers, programmations), Christophe Masson (basse, chant, samplers, programmations)

chronique

Rien ne semble pouvoir faire infléchir la détermination des frères Masson. Faisant presque figure de vétéran sur la scène alternative belge, Pneumatic Head Compressor, présent depuis 1994, a connu de nombreux changements de line-up sans jamais avoir baissé les bras à la première déconvenue. Stabilisé tout un temps dans une formule à trois, c'est en 2003 que le chanteur Suisse Jérôme décide de jeter l'éponge pour des raisons personnelles. Régis et Christophe Masson, en tant qu'amateurs éclairés de rock indus, avaient déjà pris le pli d'une utilisation intensive des machines. C'est pourquoi ce dernier coup de théâtre ne pouvait en rien changer la ligne de conduite qu'ils s'étaient depuis longtemps fixés. Et voici donc que nous arrive en ce millésime 2006 "From Freddy to Lemmy", monumental album d'une rare densité qui nous ramène aux plus belles heures de Godflesh et Ministry. La programmation des boîtes à rythme est foutrement complexe ; et elles se doivent de l'être puisqu'elles charpentent tout l'édifice à l'écriture tout aussi exigeante. Les riffs sont bien lourds, secondés par une basse d'outre-tombe, les growls profonds et jamais ridicules - vous m'excuserez mais d'habitude ça me fait rire - dignes en somme d'un White Zombie. En un mot comme en cent, vous prenez pêle-mêle ce brassage d'influences remarquables et ces quelques caractéristiques d'ordre plus technique que vous croisez avec l'ignoble faculté qu'on des groupes tels que Meshuggah ou Dillinger Escape Plan à ériger des dédales à la bestialité plus mécanique que vraiment humaine, et vous obtiendrez une image plus ou moins crédible de la puissance que peut dégager ce "From Freddy to Lemmy", parfois à la limite de la lobotomie. De quoi en tout cas balayer le mauvais souvenir de "Rio Grande Blood".

note       Publiée le samedi 14 octobre 2006

Dans le même esprit, Progmonster vous recommande...

partagez 'From Freddy to Lemmy' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "From Freddy to Lemmy"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "From Freddy to Lemmy".

ajoutez une note sur : "From Freddy to Lemmy"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "From Freddy to Lemmy".

ajoutez un commentaire sur : "From Freddy to Lemmy"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "From Freddy to Lemmy".

torquemada › dimanche 15 octobre 2006 - 13:51  message privé !
On est quand même loin du minimalisme répétitif de Godflesh, du moins sur les deux MP3.
cyberghost › dimanche 15 octobre 2006 - 00:17  message privé !
En effet, après écoute des mp3, ça me fait pas vraiment penser à du Ministry, c'est beaucoup moins patate. Mais ça a l'air en effet assez barré, très... "gluant" (???) dans le jeu de gratte... Affaire à suivre...
yog sothoth › dimanche 15 octobre 2006 - 00:02  message privé !
avatar
Ouais, c'est assez cool, bien barré, plus proche de Godflesh que de Ministry je trouve
cyberghost › samedi 14 octobre 2006 - 23:57  message privé !
Ca a l'air cool ce truc
ribosome › samedi 14 octobre 2006 - 23:33  message privé !
Inhumain...
Note donnée au disque :