Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCathar › S/t

Cathar › S/t

6 titres - 28:24 min

  • 1/ Réglement (4:13)
  • 2/ Mange la vie (3:29)
  • 3/ Une vie sans mobile (6:41)
  • 4/ Ma princesse (3:53)
  • 5/ Réveil (5:28)
  • 6/ WAGP (4:40)

enregistrement

France, 2006

line up

Florian Randi (batterie), Patrice Breuille (chant, guitare), Willy Gorini (basse), Mickaël Russe (claviers, guitare, chant)

remarques

chronique

Grâce au boum considérable que connaîssent aujourd'hui les circuits indépendants, notamment par le biais de ce formidable outil de diffusion qu'est internet, tout le monde ou presque a ainsi la possibilité de jouir de ses quinze petites minutes de gloire, comme nous l'avait annoncé Andy Warhol dans un bref éclair de lucidité. Mais personne ou presque n'a jamais émis le moindre doute quant à la petinence d'un tel raz de marée. Je fais personnellement partie des idéalistes ; de ceux qui rêvent d'un monde où le travail serait à jamais aboli et où l'homme pourrait passer des heures, des jours, des semaines, des mois, des années à créer. Cet optimisme un peu niais en prend parfois pour son grade quand je suis confronté à des productions telles que celle-ci. Cathar est un jeune groupe français dont l'ambition est de pouvoir eux aussi se lancer dans l'aventure : sortir leur premier vrai disque, avoir leur vrai site, se constituer une liste de vrais fans, et enchaîner les vrais concerts. Tout ça avec une vraie musique, la leur, qui, hélas, manque singulièrement d'aplomb. Je ne pérorerais pas sur leur style qui vogue entre rock symphonique et métal progressif ; c'est une question de goût et, accessoirement, pas le genre de la maison. Par contre, je me demande ce qui a bien pu se passer à l'enregistrement ! J'ai du mal à croire que Cathar puisse se promotionner avec ce six titres à la production tout bonnement indigne. Aucun respect des balances, aucune recherche d'équilibre ; on pousse juste grossièrement le volume quand l'un ou l'autre des musiciens doit se faire la main dans des solii, certes maîtrisés, mais qui bouffent tout le spectre musical. Du haut de ses huit ans de pratique, Florian, intrônisé pilié (sic) du groupe, multiplie plus que de raison les coups de grosses caisses qui s'emballent et qui tombent n'importe où sauf là où il faut, devenant ainsi le parrain d'une métronomie aléatoire et flottante qu'on n'avait pas encore eu l'audace d'inventer jusqu'ici. Catharstrophique.

note       Publiée le samedi 14 octobre 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "S/t".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "S/t".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "S/t".

Potters field › vendredi 28 décembre 2007 - 15:08 Envoyez un message privé àPotters field
tres bon ça...
empreznor › vendredi 28 décembre 2007 - 15:06 Envoyez un message privé àempreznor
Cathar...6
Note donnée au disque :       
Potters field › vendredi 28 décembre 2007 - 14:27 Envoyez un message privé àPotters field
faudrait leur foutre la paix aux cathares, ils en demandaient pas tant.