Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSShe Wants Revenge › She wants revenge

She Wants Revenge › She wants revenge

cd • 12 titres

  • 1Red flags and long nights
  • 2These things
  • 3I don't wanna fall in love
  • 4Out of control
  • 5Monologue
  • 6Broken promises for broken hearts
  • 7Sister
  • 8Disconnect
  • 9Us
  • 10Someone must get hurt
  • 11Tear you apart
  • 12She loves me, she loves me not

enregistrement

Perfect Kiss Studios, Los Angeles, automne-hiver 2004

line up

Justin Warfield (chant, guitare, ordinateur), Adam 12 (basse, clavier, percussions, programmation)

remarques

chronique

N'y allons pas par quatre chemins, She wants revenge est un de ces groupes qui surfe sur la vague revival cold wave/new wave inaugurée par The Faint, Interpol, Bloc Party et autres Kaiser Chiefs...je ne vais pas débattre sur ce domaine, étant donné que personnellement je me réjouis de ce revival même si originalité n'est pas toujours le maître mot en la matière. Alors ? She wants revenge ? Un duo que j'apprécie particulièrement pour son approche dépouillée qui emprunte beaucoup à la new wave minimale: une boîte à rythmes basique, presque binaire, des sons de guitare qui doivent tant à Joy Division qu'aux Cure, le tout enrichi de touches de clavier mélodiques et surtout un chant que j'aime beaucoup pour ma part, quelque part entre un tout jeune Peter Murphy et Interpol. On pourra argumenter avec raison que justement le spectre de Interpol ne plane jamais bien loin mais ce serait bien réducteur et faire fi des influences new wave ('I don't wanna fall in love'). Autre point fort de She wants revenge selon moi, un très bon sens de la mélodie, il suffit pour s'en convaincre de jeter une oreille à 'Red flags and long nights', 'Tear you apart', 'Out of control' ou ' Monologue'; Justin Warrfield use d'un chant vaguement lointain qui sied à merveille à la touche froide des orchestrations et à la tristesse générale qui baigne les compositions. Si vous cherchez de l'originalité dans cette galette, passez votre chemin, si vous appréciez les groupes de cold wave capables de développer une immédiateté pop, vous pourriez bien apprécier She wants revenge, aussi éphémère que puisse être cette formation. Après tout, n'était-ce pas déjà le cas lors de la première vague goth au tout début des 80's ? 4,5/6

note       Publiée le mercredi 11 octobre 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "She wants revenge".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "She wants revenge".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "She wants revenge".

Komakino94 › vendredi 24 décembre 2010 - 18:32  message privé !

Et pourquoi avoir honte d'écouter de temps en temps de la cold teintée de pop, et dans le genre c'est très réussi. La voix exprime bien la profondeur, et pourtant ce groupe sait manier la mélodie à la perfection. Un disque réussi, même si c'est vrai, il n'est pas révolutionnaire.

Jacques Capelovici › mardi 25 novembre 2008 - 18:11  message privé !

Ça me semble beaucoup plus cold qu’émo ce truc. Emo, c’est Fugazi & Co, non ? D’ailleurs qu’il n’y ait pas Fugazi sous "emocore", je trouve ça limite hérétique…un peu comme si une pizzeria proposait une carte sans Margherita. Bouhhhh !

tom › mardi 15 mai 2007 - 15:18  message privé !
ah l'emo, c'est sur qu'entre Fugazi et la meuf maintenant qui écoute Vegastar ou My chemical rorance, il ya un gouffre ...sinon pour She wants revenge,on peut remercier Fred Durst pour ce groupe, c'est lui qui les a signé, je trouve ça marrant
Twilight › mardi 15 mai 2007 - 15:05  message privé !
avatar
il semblerait bien que la définition d'EMO a drôlement changé en effet...quelqu'un m'en a parlé l'autre jour et je tombais des nues...l'EMO actuel est si différent de celui des débuts, le seul que je connaissais...ok, allons-y pour 'rock'
Note donnée au disque :       
dariev stands › mardi 15 mai 2007 - 15:03  message privé !
avatar
bah nan c'est juste que c'est sur geffen et que ça n' a pas la prétention d'être indie je trouve... bon moi je les aurai classé dans "emo" mais bon... Pourquoi pas dans "rock" tout simplement ?