Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDom Dracul › Attack on the crucified

Dom Dracul › Attack on the crucified

9 titres - 38:08 min

  • 01. 666 Drops of Blood
  • 02. Attack on the Crucified
  • 03. Cold Presence
  • 04. From Dark Evil
  • 05. No Hope for Heaven
  • 06. Under Black Skies
  • 07. Unholy Merciless Hate
  • 08. This is the End
  • 09. You Don't Move Me [I Don't Give a Fuck]

line up

Therramon

remarques

Réédition en cd digipack de cet album seulement disponible en cassette jusqu'ici.

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black metal

Formé en 1998 à Gothenburg en Suède, Dom Dracul pratique un black metal satanique résolument old school. Mené par une âme solitaire ô combien maléfique, le projet a réalisé une demo ("Genocide in the name of Satan") et un album tous deux sortis chez le tape label suédois Satanic Propaganda Records. Cet album intitulé "Attack on the crucified" se voit aujourd'hui édité pour la première fois en cd par Blasphemous Underground Productions. Therramon nous propose donc un black metal rigoureux composé dans les règles de l'art, proche d'un Darkthrone avec une production parfaite, pas moderne pour un sou mais pas dégueulasse non plus. Ce qui permet à l'auditeur de bien percevoir l'art noir de Dom Dracul. Vous voulez du black metal qui vous fera taper du pied et headbanger comme un malade? "Attack on the crucified" est fait pour vous. Sans proposer quelque chose de réellement novateur, Dom Dracul parvient tout de même à insuffler un air frais à son art résolument tourné vers les racines du style. Pour preuve, je citerais l'excellente entrée en matière "666 drops of blood", un très noir "Cold presence" ou le darkthronien "From dark evil". Le maître mot de cet album pourrait très bien être efficacité: chaque riff fait mouche, les vocaux de Therramon sont dans la plus pure tradition et la batterie renvoie directement au jeu de Fenriz. Alors oui, parallèlement, on regrettera peut-être un manque d'originalité, mais quand le résultat est là, pourquoi faire la fine bouche. On notera en fin de disque une reprise enlevée de "You don't move me (I don't give a fuck)" de Bathory. Tous les enregistrements de Dom Dracul seront par ailleurs réédités en cd et lp par Blasphemous Underground Productions, à savoir la première demo citée précédemment dans cette chronique, ainsi que deux albums jamais parus auparavant: "Cold grave" et "Devil dedication". Un fier assault de black metal efficace, rythmé et jouissif.

note       Publiée le samedi 7 octobre 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Attack on the crucified".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Attack on the crucified".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Attack on the crucified".

Nightstalker › samedi 7 octobre 2006 - 18:50  message privé !
Un album effectivement plutôt sympathique, et un joli digipack.
Note donnée au disque :