Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRSteve Roach › Storm Surge: Live at NEARfest

Steve Roach › Storm Surge: Live at NEARfest

10 titres - 45:59 min

  • 1 This Planet 1:58
  • 2 Mystic Passage 2:11
  • 3 Wings of Icarus 5:12
  • 4 Core Meditation 9:42
  • 5 Void Passage-Portal 4:52
  • 6 Possible Passage 4:23
  • 7 NEARstorm 8:29
  • 8 End Portal 0:43
  • 9 Holding the Pearl 4:51
  • 10 Darktime 3:34

enregistrement

Enregistré en concert au Nearfest 2005, à Bethlehem, Philadelphie le 9 Juillet 2005

line up

Steve Roach : Keyboards, synthétiseurs & FX

remarques

chronique

Styles
electro
Styles personnels
musique Électronique american soundscape

Pendant plus de 45 minutes, Steve Roach a sidéré les spectateurs au Nearfest de 2005, un évènement musical haut en couleurs pour amateur de musique progressive. Steve Roach a offert une solide performance qu’il rend disponible au plus grand plaisir de ses fans. Un superbe opus qui démontre la profondeur artistique de ce coloré compositeur contemporain. L’un des rares artistes à moduler les rêves, la pensée magique en expérience musicale.
This Planet débute ce concert ininterrompu avec une approche atmosphérique unique à Steve Roach. Les sons d’une nature déchaînée entourent cette aura cosmique que se fond sur Mystic Passage avec un bourdonnement intense qui amplifie à l’approche de Wings of Icarus. Un titre lourd qui flotte aux grés des modulations atmosphériques et effets sonores qui composent le paysage graphique de Roach. De belles strates synthétiques inondent avec tendresse un mouvement qui flotte avec sensibilité jusqu’aux portes de Core Meditation où une lourde impulsion séquentielle atmosphérique pulse avec percussions une structure sonore caverneuse. Void Passage-Portal reprend l’essence personnelle de la musique ‘’landscape ‘’ tribal de Steve Roach. Possible Passage ouvre la 2ième partie de Nearfest avec une ambiance plus légère sur de belles nappes synthétiques flottantes, jusqu’aux mouvements séquentiels de Nearstorm. Un titre qui honore son nom avec un rythme débridé sur des synthés fluctuants et aigus. Une superbe flûte, arrosée de notes qui serpentent harmonieusement, ajoute une texture profonde à ce titre qui moule rythme et ambiance avec ingéniosité et intensité. L’enveloppe synthétique est superbe. Du Roach à son meilleur. End Portal glisse en fusion jusqu’à Holding the Pearl, un solide titre dans la même veine que Nearstorm. Bouillonnant et intense, la structure sonore amplifie ses ambiances atmosphériques jusqu’à ce que le rythme pousse ses premiers soubresauts sous une intense couverture synthétique qui nous accompagne jusqu’aux derniers souffles de Darktime.
Une des forces de Roach est de d’enrober son magnétisme musical d’une intensité et d’une sensibilité peu commune, ce qu’il réussit à merveille sur cet opus. En fait, si l’on pouvait condenser la carrière de Steve Roach en 45 minutes, Storm Surge: Live at NEARfest est le parfait exécutoire de son immense talent. Tout y est présent. Sa légendaire sonorité ‘’landscape ‘’, qui est un superbe mélange de musique ambiante et tribale, annexé à la férocité de ses ambiances taciturnes, font de cet opus un incontournable pour découvrir l’univers sonore complexe et créatif de Steve Roach.

note       Publiée le jeudi 5 octobre 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Storm Surge: Live at NEARfest".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Storm Surge: Live at NEARfest".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Storm Surge: Live at NEARfest".