Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesJJudas Iscariot › Under the black sun

Judas Iscariot › Under the black sun

6 titres - 36:30 min

  • 1/ Babylon in ruin
  • 2/ The black clouds roll under the parapet of the sky
  • 3/ The heavens drop with human gore
  • 4/ Spill the blood of the lamb
  • 5/ Karmageddon
  • 6/ Black eternal winds (studio)

enregistrement

Les titres 1 à 5 ont été enregistrés live le 8 juillet 2000 à Grnsee lors du "Under The Black Sun" Black Metal Festival.

line up

Akhenaten (chant, guitare), Kanwulf (guitare), Imperial (basse), Butcher (batterie)

remarques

Le titre 6 est un inédit enregistré en studio
La version CD est une version bootleg

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Ce live officiel représente le tout dernier concert donné par Akhenaten pour le compte de Judas Iscariot. Ce concert a été joué dans le cadre du "Under The Black Sun Black Metal Festival en Allemagne près de Berlin durant l'été 2000. Pour l'épauler sur scène, on a un peu droit à une dream team de l'underground, à savoir Imperial de Krieg, Kanwulf de Nargaroth et Butcher, batteur entre autre de Maniac Butcher. Comme c'est souvent le cas lors des live de black metal UG, le son est exécrable (mais audible). Oui, mais ce qui fait la force des bonnes formations live de black metal, c'est de pouvoir utiliser ce son et en faire ressortir toute la noirceur, la haine, issue de la musique. Et c'est exactement le cas ici. Déjà le chant... Akhenaten a un chant terrifiant très convaincant, véritablement possédé, avec un écho rendant très bien. Ensuite, il faut bien le reconnaître, le style de Judas Iscariot se prête parfaitement à l'exercice du concert avec une alternance entre blasts frénétiques (très bien exécutés par Butcher, impeccable du début à la fin) et mid-tempos lancinants et mélodiques très prenants. Pour le reste, ce n'est que destruction, haine et dévotion au Prince Sombre. En fin de set, on a même droit à une petite reprise de Nargaroth. Normal, Kanwulf est à une guitare et on est en Allemagne. En bonus au concert, on nous propose un inédit studio de Judas Iscariot. Et là, c'est 10 minutes de bonheur, du très grand Judas Iscariot, mid-tempo super mélodique avec un riff entêtant fabuleux. Bref, là, on a du très bon black metal sur cet album, du bon live (ce qui est rare dans le genre) et qui retranscrit parfaitement bien l'atmosphère d'un concert de black metal underground.

note       Publiée le dimanche 1 octobre 2006

partagez 'Under the black sun' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Under the black sun"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Under the black sun".

ajoutez une note sur : "Under the black sun"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Under the black sun".

ajoutez un commentaire sur : "Under the black sun"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Under the black sun".

Demonaz Vikernes › mercredi 30 mai 2018 - 10:06  message privé !

J'ai toujours trouvé ce CD/LP assez foireux - il l'est, la piste studio sauve l'objet du fiasco, mais ça reste peu recommandable. Par contre je suis récemment tombé sur ce concert au format vidéo (youtube : Live in Postdam (07 07 2000)), et là, grosse claque. Déjà, le concert est en intégralité (le CD/LP sucre la première piste). Le son est bien meilleur (enfin c'est une question de point de vue j'imagine, mais il trouve grâce à mes oreilles contrairement au CD/LP) et permet de se rendre compte que l’interprétation est super efficace, bien meilleure qie le concert de 1999.

Note donnée au disque :