Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDevastation › Signs of life

Devastation › Signs of life

9 titres - XX:XX min

  • 1/ Eye for an eye
  • 2/ Desolation
  • 3/ Manic depressive
  • 4/ signs of life
  • 5/ Retribution
  • 6/ Tomorrow we die
  • 7/ Contaminated
  • 8/ Fear of the unknown
  • 9/ Escape to the violence

enregistrement

Goodnight studios, Dallas, Texas, Novembre 1988.

line up

Henry Eilzondo (guitares), Rodney Dunsmore (chant), Louie Carrisalez (batterie), Dave Burk (guitare), Edward Vasquez (basse)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
thrash metal
Styles personnels
thrash metal

Et on continue le déterrage de vieilleries ! Devastation cette fois-ci. Il s'agit ici d'un groupe de thrash pur et dur américain, qui a sorti trois albums entre 87 et 91 si je ne m'abuse, et dont ce "Signs of life" représente le second effort (et accessoirement, le plus "connu"). D'entrée de jeu, on sent le groupe jusqu'au boutiste : pas d'intro, que dalle, un roulement de batterie et c'est parti à fond les ballons ! Le groupe veut jouer dans le créneau ultra brutal et y parvient pas mal, tout du moins sur la première partie du Lp. Plus rapide que la moyenne, plus brutal avec ses riffs de 4 notres tremolo balancés en boucle, plus intense avec ses breaks super brutaux et ses quelques ralentissements très heavy metal, Devastation ne fait pas dans la finesse et assène riffs sur riffs, comme un pittbull qui refuse de lacher la jambe de la petite fille. Difficile de ne pas penser à Dark Angel, tant la recette utilisée est la même : même rythmiques, même chanteur qui balance le petit robert en 3min, même riffs... Oui mais avec l'inspiration en moins. enfin l'inspiration, disons que deux trois morceaux c'est très bon, mais sur un album entier, j'avoue avoir un peu de mal. Pas que ce soit trop intense ou quoi que ce soit, juste que le groupe finit par s'autoplagier (voire plagier ses influences) et s'enliser dans ses rythmiques super binaires sans réelles accroches. Pourtant, ces ricaisn avaient eu la bonne idée de caler nombres de riffs très "bay area thrash" qui conférent aux morceaux un côté "frais" et sautillant franchement agréable. Mais cela ne suffit pas, "Signs of life" est le genre d 'album qui restera définitivement dans l'ombre de "Darkness descends" (voire de "We have arrived) de Dark Angel. Un disque qui en soit n'est pas mauvais, mais tout simplement manquant de variété et dont l'efficacité à long terme semble irrémédiablement condamnée...

note       Publiée le dimanche 24 septembre 2006

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Signs of life" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Signs of life".

notes

Note moyenne        5 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Signs of life".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Signs of life".

vargounet Envoyez un message privé àvargounet

C'est du thrash de haute volée et bien bourrin pas grand chose à redire globalement. L'artwork me rappelle le premier necrophagia. Idolatry est cool également par contre le premier est atroce niveau prod...

Note donnée au disque :       
metalgrave Envoyez un message privé àmetalgrave

je préfère nettement le suivant , plus travaillé , celui est plutôt rentre dedans et appréciable de temps a autre

Note donnée au disque :       
kathaarian Envoyez un message privé àkathaarian
excellent album de thrash tt simplement
Note donnée au disque :       
pokemonslaughter Envoyez un message privé àpokemonslaughter
avatar
welcome (back) into the 80's ! :)
Note donnée au disque :       
Sheer-khan Envoyez un message privé àSheer-khan
avatar
le nom du groupe est vraiment culte...