Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNo Return › Psychological torment

No Return › Psychological torment

9 titres - XX:XX min

  • 1/ Mutant's march
  • 2/ Reign of the damned
  • 3/ Vision of decadence
  • 4/ Tragic giving
  • 5/ Radical disease
  • 6/ Degeneration of the last decade
  • 7/ nightly aggression
  • 8/ Electro mania
  • 9/ religion

enregistrement

Phoenix studios, Allemagne.

line up

Phillippe Ordon (chant), Didier Le Baron (batterie), Alain clément (guitare), Eric Le Baron (guitare), Laurent Janaut (basse)

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
thrash/death metal

Je vous parlai de "Beneath the remains" dans ma chronique de Energetic Krusher, et bien, avec ce premier album de No Return, je vais devoir malheureusement remettre à nouveau la comparaison sur pied, plus à l'avantage du groupe ceci dit. Car croyez moi ici, ça joue ! Malgré des revirements de style puant l'opportunisme (ou plutôt, l'influence extrérieure pregnante), ce "Psychological torment" envoie sacrément la purée dans son style thrash/death super énervé. Difficile de ne pas penser à Massacra ou comme dit plus haut au vieux Sepultura, mais le groupe parvient à proposer un bon mélange de genres pour ne pas sombrer dans le plagiat bête et méchant. A vrai dire, cet album, c'ets pour moi une version revue et corrigée du "Sensorial treatment" de Loudblast. Même genre de riffs tout en power chords et mutes, mais cettes fois-ci bien plus complexes et inspirés, un dynamisme bien plus présent (on a même droit à quelques blasts bien placés), des chansons composées en tant que telles, avec un refrain, des breaks, bref tout est bien foutu, très pro. D'ailleurs, la prod' n'est pas en reste : le son est impeccable, la batterie claque encore 20 ans après, on est encopre soufflé par les accélérations typiquement thrash/death de Didier le Baron, la grande classe. Après, de là à parler d'un grand disque, il y a un pas (un fossé ?) que je ne franchirai pas. Je sais que beaucoup fanatisent très vite un groupe lorsqu'il est français et qu'il s'exporte pas trop mal. De ce côté là, je préfère garder la tête sur les épaules, et rappeler que ce premier album reste tout de même très classique, et ne fait finalement que reprendre une recette déjà entendus milles fois (il y a même les refrains en choeur, totalement old school). Pourtant, il me sera difficile de résister à ses petits riffs super carrés et efficaces que le groupe distillera de ci de là au fil de ses compos. Bref, difficile de s'étaler plus sur un album aussi classique dans le fond et efficace sur la forme, je ne vais pas vous expliquer ce qu'est le thrash/death metal hein. Bref, un premier album réussi, manquant singulièrement de personnalité, mais redoutablement produit et efficace. Un très bon début en somme.

note       Publiée le dimanche 24 septembre 2006

partagez 'Psychological torment' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Psychological torment"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Psychological torment".

ajoutez une note sur : "Psychological torment"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Psychological torment".

ajoutez un commentaire sur : "Psychological torment"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Psychological torment".

Dead26 › vendredi 13 mars 2015 - 08:10  message privé !

Rhaaa j'adore cet album, d'ailleurs le seul de No Return que j'écoute avec Contamination Rises, la période d'après jusqu'à maintenant ça m'a gonflé avec tous ces changements de line up incessants. L'intro Mutant's March me fascine toujours autant (trop belle) et Vision of Decadence restera toujours mon titre favori faisant figure d'hymne et de cette période révolue du groupe, le reste c'est du tout bon. À noter que sur ma version cd de chez Semetery usé jusqu'à la corde il y a un titre n°10 en plus (Psychological Breakdown). Reste juste que la pochette est ultra moche je trouve !

@ Edit: D'ailleurs pour info les 2 premiers albums de No return ont été re-pressés y'a quelques temps de ça sur cd sous le nom de Psychological Contamination avec un visuel ultra moche (oui je sais encore!)

Note donnée au disque :       
metalgrave › mercredi 26 janvier 2011 - 04:39  message privé !

l'un des seul bon groupe français a l'epoque . super album bien technique . tres varie en meme temps bien thrash

metalheadoldschool › samedi 4 décembre 2010 - 21:28  message privé !

petit info, le nouveau chanteur de no return est le chanteur de carnal lust

Marco › lundi 25 septembre 2006 - 13:26  message privé !
avatar
euh bah je sais pas, en général on marque le max d'infos sur l'enregistrement...je dis ça, je dis rien hein :D
pokemonslaughter › lundi 25 septembre 2006 - 09:05  message privé !
avatar
ouais ahah, j'ai un gros sticker sur mon LP annonçant ça... je vois pas en quoi c'est nécessaire de le marquer en fait.. encore un couip marketing ça, déjà à l'époque...
Note donnée au disque :