Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGorgoroth › Ad majorem sathanas gloriam

Gorgoroth › Ad majorem sathanas gloriam

8 titres - 31:51 min

  • 1/ Wound upon wound
  • 2/ Carving a giant
  • 3/ Godseed (twlight of the idols)
  • 4/ Sign of an open eye
  • 5/ White seed
  • 6/ Exit
  • 7/ Untamed forces
  • 8/ Prosperity and beauty

enregistrement

Enregistré, arrangé et composé à Bergen durant l'automne 2002 et Avril 2006. Ingénieur : Geir Luedy. Guitares et basses enregistrées au Steel Production's studio, Spydeberg, mai 21005. Ingénieur : Svei Solberg. Vocaux enregistré au Earshot Studio, Bergen, mars 2006. Ingénieur : Herbrand Larsen. Mixé par Gorgoroth et Larsen à Bergen et masterisé par Infernus et Thomas Everger au Cutting Room Studio, Stockholm, avril 2006. Produit par Gorgoroth.

line up

King Ov Hell (basse), Infernus (guitares), Gaahl (vocaux).

Musiciens additionnels : Frost (batterie).

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black metal

Malgré la qualité incontestable de ces nouvelles compositions

signées King, il faut bien admettre qu'il y a quelque chose de

dérangeant à voir ainsi Gorgoroth enterriner l'abandon des

mélodies qui ont fait sa singularité. Derrière la boue, sous la

couche de dégueulasse d'un son apocalyptique, le monstre

d'Infernus a tissé des ouvrages travaillés où se télescopaient la

fureur, la tristesse et la haine dans un magma extremiste

particulièrement vicieux, et jouissif. Si le recadrage vers un

black plus basique mais aussi plus malsain a pu nous convaincre

sur l'album précédent, "Ad majorem sathanas gloriam", lui, ne

surprend pas assez. "God seed", "White seed", "Prosperity and

beauty" : King a pourtant rajouté une dimension désespérée à ses

compos avec un talent certain, et la fureur caractéristique du

groupe norvégien est intacte. Ca va très vite, ça joue très fort,

ça hurle terriblement et ça balance des successions d'accords

sordides imparables. Le son s'est encore très légèrement assagi

depuis "Twilight of the idols" mais rien de rédhibitoire : "Ad

majorem...", globalement, est un bon disque. C'est du black metal

furieux et magmatique, où hurlements et scies sauteuses vont te

sclaper tout net sur des blasts de malades. Mais là où son

prédécesseur semblait révéler une capacité à s'ouvrir à d'autres

choses, cette nouvelle livraison trahit plus cruellement la

disparition de toute une facette, et non des moindres, du Démon

Gorgoroth. Gaahl met trop d'effets sur sa voix, Frost sonne tout

de même un peu sec : quelques petits détails parachèvent ce

sentiment de perte de certaines valeurs. Bien sûr qu'un jeune

groupe qui sortirait là son premier album aurait l'avenir devant

lui. Gorgoroth, lui, semble plutôt s'éloigner peu à peu de sa

personnalité passée.

note       Publiée le samedi 23 septembre 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ad majorem sathanas gloriam".

notes

Note moyenne        32 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ad majorem sathanas gloriam".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ad majorem sathanas gloriam".

Fryer › vendredi 12 décembre 2008 - 12:45  message privé !

Je crois plutôt qu'il parlait d'Under the sign of Hell, rha ces lapsus

born to gulo › vendredi 12 décembre 2008 - 12:13  message privé !

erreur d'inattention excusable : c'est "avec Incipit Satan" que tu voulais dire

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › vendredi 12 décembre 2008 - 11:58  message privé !

Plus je me reecoute cet album, et plus je me rend compte qu'il s'agit du 2eme chef d'oeuvre du groupe avec Antichrist. Des morceaux comme sign of an Open Eye ou Prosperity and Beauty sont tout simplement 2 des meilleurs titres du groupe. Je comprend mal les critiques que reçoit cet album qui est pourtant un retour au source attendu par beaucoup. J'attends avec autant d'impatience la nouvelle offrande de Gaahl et King que celle d'Infernus.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › lundi 22 septembre 2008 - 22:31  message privé !

Le groupe se rattrape de son precedent opus assez moyen avec ce tres inspiré ad majorem ! C'est bien simple, a part peut etre Exit et Untamed forces, cet album est tres bon ! Les melodies sont de retour chez gorgoroth, tout en gardant le coté furieux du precedent. A ecouter pour faire oublier twilight.

Note donnée au disque :       
prypiat › samedi 30 août 2008 - 20:17  message privé !
Pfff.... Pas spécialement mauvais mais où est passé le Gorgoroth de "Under The Sign Of Hell" ? Hein ? Il est où le Gorgoroth dégueulasse, dérangeant, personnel ? C'est un album plutôt bon mais pas un Gorgoroth...
Note donnée au disque :