Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEvery Reason To... › Every Reason To...

Every Reason To... › Every Reason To...

9 titres - 32:37 min

  • 01/ New Horizon
  • 02/ ...
  • 03/ The Wire Unwinds
  • 04/ On Another Side
  • 05/ Highway
  • 06/ Hold Of Flames
  • 07/ Parallels Finally Cross
  • 08/ Until We Meet Again
  • 09/ Downfall

enregistrement

Produced by Every Reason To... And Francis Caste. Music recorded in March and vocals October 21-22th 2005 at Sainte-Marthe Studios, Paris by Francis Caste. Mastered in December 2005 at Tontcknik recording AB, Sweden by Pelle Henricsson & Magnus Lindberg.

line up

David Braun – guitar / Anthony Gauchy – drums / Bernard Quarante – vocals & bass

remarques

chronique

Styles
hardcore
new school
metal extrême
Styles personnels
noisy

Ayant toujours bien kiffé le gros brutal death de Fate, je me demandais bien ce que pourrait donner cette "suite" (on retrouve sur cette galette le gratteux, le chanteur et le batteur) sous le nom de Every Reason To... . Le "Maximum Volume Yields Maximum Results !" de la pochette arty et le larsen-puis-riff-Unsanien du premier titre "New Horizon" ne laissent plus aucun doute sur l'objet : on a affaire aussi à du bon gros hardcore new-school, sous-division noisy. On pourrait croire au retournement de chemise de base vers un style plus en vogue en ce moment, mais l'abandon du nom de Fate et l'écoute de ce premier album m'amènent finalement à penser que ces mecs avaient visiblement sincèrement envie d'explorer ce "New Horizon" (eh, eh). Et on ne s'en plaindra pas, car même si j'aurais personnellement préféré un album de Fate, je dois avouer que c'est fort bien foutu et que cela fait preuve d'assez d'inspiration pour captiver, malgré le fait indéniable que finalement, ce premier disque d'Every Reason To... peut paraître n'être qu'un disque de hardcore noisy de plus, comme il en sort tellement ces dernières années. "There's Nothing New Under The Sun", mais on s'en fout car passée la première impression de bon album efficace et headbangatoire mais cliché qui-doit-rendre-mieux-en-concert (en particulier provoquée par l'utilisation de "New Horizon" comme ouverture, un des titres les plus faibles de l'album à mon humble avis, car ne faisant pas preuve de la classe riffistique de la suite), l'écoute détaillée révèle toute la richesse harmonique dont peuvent faire preuve les Every Reason To..., richesse se dévoilant progressivement à l'auditeur curieux et persévérant. En fait, quasiment chaque titre dispose du riff-qui-tue / passage mortel qui-s'écoute-en-boucle, ceux-là même qui peuvent rendre un album paraissant commun de premier abord réellement intéressant à écouter. Riffs qui, mis en valeur par le son gras et totalement énormissime (comme d'hab) de Francis Caste et accompagnés par une section rythmique surprenante oscillant entre lourdeur poisseuse, énergie communicative et chaos aux roulements fiévreux (on y trouve même quelques blasts; logique, me direz vous, connaissant le passé du batteur) ainsi qu'une bonne grosse voix bien dégueu et Sean Ingramienne suffisamment sous-mixée pour ne pas se faire désagréable à la longue, se font très souvent bandants au possible harmoniquement parlant, sachant sonner assez sombres ou beaux (ou les deux) pour ne pas être QUE des gros riffs à la Unsane, dont l'influence, avec celles de groupes comme Coalesce et Keelhaul (surtout), Akimbo ou encore Knut (plus rarement), se fait quand même pas mal sentir - pour mon plus grand plaisir. Certains titres sortent franchement du lot, en particulier "On Another Side" (et son leitmotiv magnifique) et "Parallels Finally Cross" (sombre au possible), mais "Downfall" (où l'on ressent encore un peu les Fate dissimulés sous les ceintures à clous et les mèches) s'en sort très bien aussi. On se retrouve donc avec un premier album puissant, fouillé et rock'n'roll au son assez live laissant deviner la tuerie que doit être ce groupe en concert (pas encore expérimenté pour ma part, mais ça m'a donné bien envie); mais tout cela n'est pas parfait. Si le prochain opus se concentre sur les finesses riffistiques précitées, nul doute qu'il sera une tuerie totale, mais les passages vraiment géniaux se font ici trop rares pour ma part. Bonne surprise quand même !

note       Publiée le lundi 18 septembre 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Every Reason To...".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Every Reason To...".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Every Reason To...".

blub › vendredi 5 décembre 2008 - 18:14  message privé !

Je lui enléve une boule parce que j'y reviens assez peu finalement et c'est même plutôt dommage vu que ce groupe a une forte personnalité bien jouissive mais se satisfait parfois dans la linéarité et la redondance mais aussi dans la qualité quasi-totalemment présente (traduc: bon album trop répétitif)! Et ça vaut aussi pour le chant! Sinon j'ai trouvé aucune nouvelles du groupe, c'est à ce demander si on peut espérer une 2éme galette!

Note donnée au disque :       
Powaviolenza › lundi 3 mars 2008 - 23:23  message privé !
avatar
Totalement d'accord, avec le recul je trouve le 4 un peu dur d'ailleurs. Si tu enlèves "New Horizon" cette tuerie mérite largement une boule supplémentaire !!
Note donnée au disque :       
blub › lundi 3 mars 2008 - 23:15  message privé !
Excellent groupe et une trés bonne premiére galette. Les influences sont bien digérées et ils ont vraiment leur style bien à eux je trouve. A surveiller de trés trés prés! vivement le prochain!
Note donnée au disque :       
saïmone › mardi 19 septembre 2006 - 19:20  message privé !
avatar
tellement Coalescien que le nom du groue provient d'un titre de Coalesce... yeah ! Excellent groupe sinon !