Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAugury › Concealed

Augury › Concealed

cd • 10 titres

  • 1Beatus
  • 2...Ever Know Peace Again
  • 3Cosmic Migration
  • 4Nocebo
  • 5Alien Shores
  • 6In Russian Dolls Universes
  • 7Becoming God
  • 8The Lair of Purity
  • 9From Eden Estranged...
  • 10...As Sea Devours Land

enregistrement

Enregistré et mixé au Wild Studio et au Victor Studio par Yannick St-Amand et Jean-Fancois Dagenais

line up

Patrick Loisel (Chant, Guitares), Mathieu Marcotte (Guitares), Dominic ``Forest`` Lapointe (Basse), Ariane Fleury (Choeurs et Chant soprano), Etienne Gallo (Batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
rubiks cube metal

Avec l’explosion du Brutal Death technique de ces dernières années (les trucs à la Hate eternal, tout ça…), on pouvait sereinement envisager d’avoir tout entendu en matière de musique chargée façon pilonnage / blast beat / tricotages psychotiques aux grattes et beuglement de zombies putréfiés. Mais les Québécois sont définitivement des gens retors, et après des précurseurs tels que Gorguts ou Cryptopsy, c’est aujourd’hui au tour des montréalais d’Augury de venir nous démontrer que le genre est encore loin d’avoir atteint ses limites. Partant d’une base Death Metal qui doit autant aux gloires locales sus-citées qu’à des combos tels que Cynic ou Sadist, Augury déploie des parties rythmiques alternant le turbo Death bovin et les passages techniques (prog ?) assez impressionnants, dopés par un son (de basse notamment) extrêmement puissant. Le style est naturellement chargé, et le groupe enrichit encore sa musique grâce à l’adjonction d’une chanteuse soprano et d’une grande diversité de chants masculins, lorgnant aussi bien du coté du gros growl bien gras que des hurlements Black, voir de quelques passages en chant clair « rauque ». Alors c’est sûr, présenté comme ça, Augury, ça a l’air vraiment très sympa (ça l’est en fait…)… le fanatique du style s'y retrouvera certainement mais… ça peut paraître con mais, sur la durée de l’album (47 : 18, c’est pourtant pas si long…), j’arrive presque à saturer des breaks barrés et des solos « trip dans l’espace » au milieu des passages Death… tout s’enchaîne vraiment très vite et souvent, l’envie de s’envoyer un bon vieux Bolt thrower reprend le dessus sur celle d’explorer ce premier disque d’Augury, quand bien même le groupe présente assurément des perspectives d’évolution intéressante pour le genre…

note       Publiée le dimanche 20 août 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Concealed".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Concealed".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Concealed".

Karon › jeudi 8 décembre 2011 - 02:01  message privé !

Cet album dégage une ambiance que je n'ai retrouvé nulle part ailleurs. À la fois épique, planant, lourd, agressif et progressif... C'est vraiment du génie.

Note donnée au disque :       
HUDJ0679790 › dimanche 13 décembre 2009 - 05:35  message privé !

Faudrait que quelqu'un chronique le nouveau...

Note donnée au disque :