Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSepultura › Dante XXI

Sepultura › Dante XXI

  • 2006 • Spv 1 CD digipack

15 titres - 39:03 min

  • 1/ Lost (intro)
  • 2/ Dark wood of terror
  • 3/ Convicted in life
  • 4/ City of dis
  • 5/ False
  • 6/ Fighting on
  • 7/ Limbo (intro)
  • 8/ Ostia
  • 9/ Buried words
  • 10/ Nuclear seven
  • 11/ Repeating the horror
  • 12/ Eunoé (intro)
  • 13/ Crown and miter
  • 14/ Primium mobile (intro)
  • 15/ Still flame

enregistrement

Trama studios, Sao Paulo, Brésil.

line up

Igor Cavalera (batterie), Derrick Green (chant), Andreas Kisser (guitare), Paulo Jr. (Paulo Xisto) (basse)

remarques

chronique

Styles
metal

Soyons honnête, pour beaucoup Sepultura est mort et enterré depuis 96 et le départ de Max. Pourtant, vous le savez bien, le groupe a continué d'exister et de sortir des disques avec son Derrick de nouveau chanteur, avec plus ou moins de bonheur d'ailleurs... À l'heure où je vous écris cette chronique il semble bien que ce "Dante XXI" soit bien le dernier album de Sepultura, tout du moins le dernier de l'ère Derrick Green pour ceux qui croient encore à un retour de Max, du fait du départ d'Igor Cavalera... Pas de chance, car il faut aussi bien le dire, "Dante XXI" est peut-être bien le meilleur album de Sepultura depuis 96. Une sorte de synthèse des quatre albums passés, un metal simple direct, qui puise autant dans les rythmiques recherchées d'un "Against", que dans le travail de composition d'un "Nation" ou l'efficacité de "Roorback". Derrick Green prend enfin sa place au sein du groupe et ne choque désormais plus, sa voix se fondant je dirai "normalement" dans le paysage musical dessiné par les Brésiliens. Sans atteindre des performances magnifiques, il réalise ici sa meilleure prestation avec quelques moments de bravoure comme par exemple "Crown and miter" qui n'est pas sans rappeler "Dictatorshit" avec un Derrick qui hurle comme un damné. Je parlais plus haut de synthèse du passé et du présent, je me risquerai même à parler de melting-pot "autogène" en fait. J'entends par cette affreuse expression que Sepultura se fait des propres clins d'œil, comme ce "Dark wood of terror" dont les riffs renvoient immédiatement à "Beneath the remains" (que les thrasheurs se calment, ça ne dure pas longtemps), ce solo très "Arise" sur "Nuclear seven", ou bien l'excellent "Ostia", définitivement la plus grande réussite de l'album avec son break central où les violons prennent place et posent une mélodie tristounette qu'on a plus l'habitude d'entendre chez les groupes de metal goth que chez Sepultura, preuve que comme par le passé, le groupe continue d'innover... Passé tout cela, l'album se montre sans grosses surprises ni gros brûlots qui tabassent comme on le souhaiterait (cf le single "Convicted in life" franchement pas convaincant façon "regardez on fait du thrash un peu comme avant aussi"). Pas de daubes non plus, juste des bon gros morceaux metal parfois lourd et travaillés dans leurs ambiances (on a même droit à une sorte de "soulfly" en guise d'outro avec "still flame"), d'autres moments plus véloces qui remplissent bien leur rôle sans réellement briller... Bref, si "Dante XXI" est clairement le disque post-max qui me procure le plus de plaisir, tant du côté de ses ambiances uniques que de sa facilité à l'écouter intégralement, il montre aussi quelques faiblesses quant à la capacité du groupe à pondre de nouveau des gros hits metal... Je pense qu'il va falloir réellement choisir sa voie désormais, le départ d'Igor a chamboulé tout cela, et je suis bien curieux de voir comment tout cela va finir... quoiqu'il en soit, ce disque c'est juste du Sepultura pas mal du tout, qui nous balance un peu des paillettes avec son concept mais qui au final s'en sort bien, notamment du côté de Derrick... En tout cas face à un "Roorback", j'ai vite fait mon choix.

note       Publiée le dimanche 20 août 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Dante XXI".

notes

Note moyenne        16 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dante XXI".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dante XXI".

metalheadoldschool › dimanche 22 août 2010 - 00:20  message privé !

ya avant benath aussi et max avait une voix de malade en 86, derrick ne le remplacera jamais!

NevrOp4th › dimanche 9 mai 2010 - 14:10  message privé !

Assez inoffensif quand même.

Note donnée au disque :       
effreet › dimanche 7 juin 2009 - 11:33  message privé !

C'est vrai, sur cet album derrick green assure. Par contre, contrairement à vous tous je préfère la période green à celle de max, j'aime que beneath the remains avec max, le reste... est pour moi, passable. Surtout roots....

Potters field › vendredi 5 juin 2009 - 14:33  message privé !

je l'avais pas écouté celui là en fait... et 'tain mais il assure vraiment green, ç'est bluffant. le premier bon sepultura depuis des lustres.

Le_Vieux_Con › vendredi 14 décembre 2007 - 13:06  message privé !
Retour dans l'univers Sepultura après les avoir lâchés avec "Roots". Je n'ai jamais écouté aucun album post-cavalera avant celui là et je dois dire que je trouve ça bien meilleur que le Sepultura bateau et simpliste de "Chaos AD" et "Roots". Le chant est très bon et quelques moments forts interpèlent. Cependant les puissantes effluves hardcore avec moults riffs bidons, simplistes et surtout 10000000 fois entendus font que je ne peux pas adhérer complètement à l'objet. Dommage !
Note donnée au disque :