Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThe Cruxshadows › The mystery of the whisper

The Cruxshadows › The mystery of the whisper

cd • 17 titres

  • 1Isis & Osiris (life/death)
  • 2Cruelty
  • 3Leave me alone
  • 4Insomnia
  • 5Breathe
  • 6Regrets
  • 7Confusion
  • 8Sympathy (for tommorow)
  • 9Aten-Ra
  • 10'Do you believe...'
  • 11Heaven's gaze
  • 12Heart on my sleeve
  • 13'There are some secrets'
  • 14Nothing
  • 15Even angels fall
  • 16Monument
  • 17Death/reunite

enregistrement

Wishfire Studios, Taliahassee, Floride, USA

line up

Rogue (chant, violon, claviers, programmation), Rachel McDonnell(violon, claviers, choeurs), Kevin Page (guitares), Chris Brantley (claviers, synthés, choeurs)

remarques

chronique

C'est sur une compilation que j'ai découvert les Crüxshadows et la voix de leur chanteur avec ses échos de Peter Murphy m'avait plutôt séduit. Je me suis donc acheté un peu au hasard cet album, leur deuxième sauf erreur, visiblement inspiré par l'Egypte ancienne. Ce n'est pas le bon premier morceau qui démentira: chants rituels orientaux, violon mystique, percussions...Ce sont pourtant des influences plus gothiques qui prennent le relais sur 'Cruelty', de bonnes guitares, de l'orgue et un chant profond qui confirme le bien que j'en attendais. En fait, bien que leur démarche soit différente, je rapprocherais en une comparaison boîteuse The Crüxshadows avec Diary of dreams, en ce sens que tous deux partent de bases résolument gothiques qu'ils mêlent avec une touche de dark wave électronique contemporaine (que l'on retrouve également dans les travaux récents de Clan of Xymox). La spécificité de nos Américains, outre le chant efficace de Rogue, est l'usage développé du violon qui contribue à enrichir l'aspect atmosphérique de leurs compositions. En effet, si 'The mystery of the whispers' contient nombre de morceaux rythmés, certaines chansons s'orientent davantage vers une voie mystique, à l'instar de 'Insomnia', mélancolique et dépouillé dans ses orchestrations ou 'Monument'. A la lumière de leur évolution musicale, je mesure pour ma part la qualité de ces premiers essais, plus sombres, plus fouillés, plus proches également des aspirations spirituelles du groupe que leur orientation dancefloor récente a tendance à noyer. Les mélodies sont bonnes, les arrangements également, même si pour ma part, le fait que la rythmique soit programmée constitue une faiblesse et prive nombre de titres d'une pêche qui eût boosté davantage le feeling. Vous voulez des titres ? 'Cruelty', 'Regrets', 'Aten-Ra' et sa touche orientale, 'Heart on my sleeve' aux inspirations new wave 80's, 'Nothing'...Des ratages ? Pas réellement, même si je goûte peu 'Confusion' ou les petites interludes inutiles, et que l'on peut déplorer un certain essoufflement en fin d'album...

note       Publiée le samedi 19 août 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The mystery of the whisper".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The mystery of the whisper".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The mystery of the whisper".