Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSex Gang Children › Song and legend

Sex Gang Children › Song and legend

cd • 15 titres

  • 1The crack up
  • 2German nun
  • 3(Chant)state of mind
  • 4Sebastiane
  • 5Draconian dream
  • 6Shout and scream
  • 7Killer K
  • 8Cannibal queen
  • 9Abyss
  • 10Kill machine
  • 11Song and legend
  • 12Dream reprise
  • 13Shout and scream (acoustic version)
  • 14Sebastiane (acoustic version)
  • 15Song and legend (acoustic version)

enregistrement

Jacobs Studios, Farnham, Angleterre, novembre 1982. Produit par Tony James. Les morceaux 13-15 ont été enregistrés en 2005 et produits par Andi Sex Gang

line up

Andi Sex Gang (chant, guitare sèche), Dave Roberts (basse, guitare espagnole, choeurs), Terry Mcleay (guitare, choeurs), Rob Stroud (batterie), Jinnie Hughes (violon), Adrian Portas (guitare sèche en 2005), Matthew Saw (guitare en 2005)

remarques

La production est assurée par Tony James (Generation X, Sigue Sigue Sputnik)

chronique

Batterie roulante, basse enragée et plombée, typiques du post punk, puis ces guitares torturées...assurément un de ces groupes de la première vague...puis la voix...bon sang, cette voix ! Mais est-ce une plaisanterie ? Quel est donc ce timbre nasillard qui frise l'aigu ? Celle d'Andi Sex Gang tout simplement qui inspirera plus tard Cinema Strange, Jacky Bitch et autres...Le décidément précieux label Cherry Red (qu'on ne remerciera jamais assez pour toutes ses rééditions) a eu l'excellente idée de ressortir l'introuvable premier disque d'une formation culte du batcave, j'ai nommé Sex Gang Children. Encore un réel groupe à l'époque, nos lascars s'engouffrent dans le son post punk goth de l'époque aux côtés de 1919, Skeletal Family, Ausgang et autres Southern Death Cult mais dégagent d'emblée une touche personnelle de par le chant si particulier et décadent de leur chanteur. Qui plus est, les mélodies sont riches, nos Anglais enrichissent une base très roulante (le jeu de batterie est en effet très percussif, voir tribal), grinçante (la guitare pose surtout les ambiances, la ligne thématique étant principalement assurée par la rythmique) de cordes (l'excellent 'Sebastiane'), de touches vaguement orientales ('Abyss', le très bon 'Song and legend' ou 'State of mind') et sans qu'elles ne soient véritablement perceptibles, cabaret (ce n'est qu'à la lecture de la carrière à venir du groupe qu'on réalise que ces germes prééxistaient déjà en pleine influence post punk, je songe à certains passages de 'German nun' ou 'Song and legend'). Ce cd propose une belle palette incluant nombre de hits comme 'Sebastiane', 'Killer K', 'Cannibal queen', 'Song and legend'...Bonus oblige, ce sont trois morceaux interprétés en acoustique par Andi Sexgang en solo (vers 2005) qui terminent cette déferlante, témoignant du talent incontestable du monsieur pour le cabaret. Une galette indispensable pour tout amateur de batcave.

note       Publiée le lundi 14 août 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Song and legend".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Song and legend".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Song and legend".

22goingon23 › mardi 14 octobre 2014 - 19:45  message privé !

chef d'oeuvre en "goth" AOC ! Le chant possède un certain maniérisme précieux qui sied divinement à cet univers fauve et symboliste. La production est superbe et met en relief chaque détail et inspiration (violon, xylophone, percussions). Musique qui dépasse et transfigure l'appellation goth ou batcave.

Note donnée au disque :       
Gaylord › mercredi 4 juillet 2007 - 19:12  message privé !
Excellent, mais mieux vaut se procurer The Hungry Years. Les versions acoustiques sont sympas.
Note donnée au disque :       
trespass › lundi 21 août 2006 - 12:04  message privé !
Ouf! Enfin réédité!
juj › lundi 14 août 2006 - 20:06  message privé !
aaah, sebastiane ...