Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCelestia › A cave full of bats

Celestia › A cave full of bats

4 titres - 18:57 min

  • 1. A Dying Out Ecstasy
  • 2. A Silent Night In A Silent Castle
  • 3. The Forest Was A Never Ending Place
  • 4. Prisoner Of A Morbid Cradle

line up

Noctu (basse, chant) Fureïss (guitare, claviers) Nicolas Ventrepol (batterie session)

remarques

Mini cd limité à 1000 copies

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

C'est en 1999, et après la sortie de cinq demos, que le premier cd de Celestia voit le jour. Il s'agit d'un mini cd contenant quatre titres et intitulé "A cave full of bats" produit par Drakkar Productions, le label créé par le chanteur et bassiste du groupe Noctu. Il est accompagné sur cet enregistrement par Fureïss à la guitare et aux claviers, ainsi que de Nicolas Ventrepol qui s'occupe de la batterie en tant que musicien de session. Ce disque bénéficie d'une production plutôt bonne et bien supérieure aux demos précédentes. Le titre qui ouvre ce mini cd, "A dying out ecstasy" est à mon goût le meilleur, tout simplement car il est le plus représentatif de ce que Celestia sait faire de mieux: une introduction calme, un riff mélodique qui s'immisce progressivement, la basse qui se met à suivre la guitare et la voix toute particulière de Noctu, bien que ce n'est pas sur cet enregistrement qu'elle se fait le plus extrême. "A silent night in a silent castle" démarre pied au plancher avant un break assez typique chez Celestia. "The forest was a never ending place" est probablement le titre le moins réussi du disque, trop linéaire à mon goût, même si la basse qui se détache en lead est plaisante. Les claviers font leur discrète apparition sur le dernier titre intitulé "Prisoner of a morbid cradle" qui se révèle être un morceau assez proche du précédent finalement, bien que le final soit fort réussi. On se rend compte que le traitement sonore de la batterie manque de profondeur, notamment sur les blast beats qui sont monnaie courante sur ces deux derniers morceaux. Ca n'est pas rhédibitoire mais c'est un peu gênant parfois, en fonction de l'humeur de chacun on dira. Ceci dit les deux premiers titres du disque sont vraiment très bons et Celestia saura démontrer par la suite, avec son pemier album "Apparitia-sumptuous spectre", qu'il sait se faire plus régulier et efficace sur la durée d'un disque entier. La matérialisation d'un groupe fort intéressant.

note       Publiée le mercredi 9 août 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "A cave full of bats".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "A cave full of bats".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "A cave full of bats".

arckanum › vendredi 11 janvier 2008 - 15:41  message privé !
Les deux premiers titres sont en effet les plus interessants et les plus representatifs de CELESTIA. Les deux suivants j'ai assez de mal....
Note donnée au disque :