Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFoetus › Thaw

Foetus › Thaw

cd | 10 titres

  • 1 Don't hide it, provide it
  • 2 Abestos
  • 3 Fin
  • 4 English fagott/nothin man
  • 5 Hauss-on-fah
  • 6 Fratricide pastorale
  • 7 The dipsomaniac kiss
  • 8 Barbedwire tumbleweed
  • 9 !Chingada !
  • 10 A prayer for my death

enregistrement

BC, Brooklyn, USA, décembre 87-mars 88

line up

J. G. Thirlwell (aka Clint Ruin)

chronique

Styles
indus

A l'image de sa pochette,'Thaw' est un album dur, tranchant et malsain. Que ce soit dans les climats lourds de pièces comme 'Don't hide it provide it' tout en percussions martelantes, guitares organiques à la limite de l'indus métal et vocaux écorchés, ou dans l'excellent 'Abestos' avec ses montées de violons grinçantes qui glissent comme des lames, ou encore la violence totale de 'Fin', Jim Thirlwell (alias Clint Ruin) a le don de crée un chaos organique, d'une intensité terrifiante, un jeu continuel sur les nerfs. La musique de Foetus (Interruptus sur ce disque) frappe la tripaille, y sème les graines d'un malaise cruel qui enfle, ronge l'intérieur, ne demande qu'à exploser en un apocalypse de rage et de meurtre, sans y parvenir totalement car Thirlwell sait laisser retomber les tensions avant de lancer du sel sur les blessures pour que la douleur jaillisse de plus bel. Ecoutez donc l'excellent 'English faggot/ Nothin man ', véritable hymne pour serial killer, malsain au possible avec ses explosions de guitare, ses samples de porcs hurlants, ces vocaux glauques à l'extrême...mais ce serait méconnaître la terrible forme d'humour et l'originalité de cette musique...'Hauss-on-fah' en est un bon exemple en mélangeant do-wap et indus tribal. Contre-nature ? A priori oui mais c'est le talent de Thirlwell, savoir mêler l'indus le plus extrême avec des structures jazzy, symphoniques ('Fratricide Pastorale', excellent !), blues (le magnifique 'Dipsomaniac kiss' avec son intro au piano) sans dissiper ce malaise qu'on a affaire ici à une musique pour psychopathe...le pire dans tout ça, c'est qu'elle est fortement jouissive et que 'Thaw' est un pur chef-d'oeuvre, un hymne morbide et noir dont on ne ressort pas indemne.

note       Publiée le dimanche 6 août 2006

partagez 'Thaw' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Thaw"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Thaw".

ajoutez une note sur : "Thaw"

Note moyenne :        16 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Thaw".

ajoutez un commentaire sur : "Thaw"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Thaw".

Dioneo › mardi 10 juin 2014 - 19:13  message privé !
avatar

Bon... En rebond indirect sur une suggestion Buckienne, je me réécoute ce truc lourd et épais et poisseux alors que la pluie a enfin décidé de nous tomber sur la tronche après une journée... poisseuse, épaisse et lourde. Ben autant vous dire que ça le fait, question rencontre d'atmosphères viciées/précipités de saloperies. English Faggot, c'est frais comme les bourrasques !

Note donnée au disque :       
heirophant › vendredi 24 avril 2009 - 00:20  message privé !

heu là non, franchement, le mec en fait 10 fois trop, c insupportable, et vas-y que je te multiplies les effets de style genre je monte le volume a fond pour faire genre c vachement violent, et vas-y que j'exagère ma voix jusqu'a devenir carrément pathétique. C facile, c con, c lourdingue, c de la pose caricaturale. Je retourne écouter "hole".

Note donnée au disque :       
Nerval › mercredi 20 août 2008 - 22:11  message privé !
Visiblement English fagott est basé sur un message que Thirwell aurait reçu sur son répondeur
Note donnée au disque :       
cyberghost › mercredi 20 août 2008 - 16:51  message privé !
Raven › "Je sais pas si cette charmante ballade s'adressait à une personne en chair et en os à la base, mais si c'est le cas je pense qu'il a dû lui arriver quelque chose de moche peu de temps après." ...En tout cas sur le live Rife, il ouvre ce morceau en déclarant simplement "This is a true story"...
Note donnée au disque :       
born to gulo › mardi 3 juin 2008 - 12:28  message privé !
copain