Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLacrimas Profundere › Filthy notes for frozen hearts

Lacrimas Profundere › Filthy notes for frozen hearts

12 titres - 47:26 min

  • 1/ My velvet little darkness
  • 2/ Again it's over
  • 3/ Not to stay
  • 4/ No dear hearts
  • 5/ Short glance
  • 6/ Filthy notes
  • 7/ Sweet caroline
  • 8/ An irresistible fault
  • 9/ To love her on knees
  • 10/ Sad theme for a marriage
  • 11/ Should
  • 12/ My mescaline
  • 13/ Titre non crédité

enregistrement

non renseigné

line up

Christopher Schmid - vocals ; Oliver Nikolas Schmid - guitars ; Daniel Lechner - bass ; Christian Steiner - keyboards ; Willi Wurm - drums ; Tony Berger - guitars ;

remarques

chronique

Styles
metal
rock
Styles personnels
gay

Tiens on m'aurait menti ? Lacrimas Profundere je croyais que c'était du metal atmo vaguement doomy avec des vocaux extrêmes, et pas un n-ième ersatz de Him/Charon/entwine. non parce que très franchement, ce "Filthy notes for frozen hearts" est complètement déprimant de non-inventivité. On navigue dans un rock/metal vaguement tristounet misant tout sur des atmosphères feutrés et un chant de lover (le sieur doit beaucoup aimer Type O Negative...) qui fait des clins d'oeil au premier rang. Et là je crois que tout est dit... Tous les morceaux font trois minutes, aucune prise de risque, les refrains sont téléphonés, les couplets déjà entendus dix milles fois (vous savez ces vieux riffs mutés éculés) et les structures bien évidemment sans surprises. Alors ouais, cela s'écoute sans trop de difficultés et en tant qu'ancien amateur du genre, j'avoue m'être bien régalé aux premières écoutes (d'où la note) mais un tel conformisme ne mérite pas que l'on accorde une note supérieure à la moyenne. Car quand je dis zero surprise c'est vraiment rien, nada, niet, que dalle. Même alternance de morceaux heavy et d'autres plus "ballades", mêmes mélodies de claviers toutes connes, mêmes rythmiques, et en plus le chanteur n'est même pas vraiment talentueux... On m'aurait dit que c'était le nouveau Charon, je n'aurai pas bronché en fait. Attention messieurs au syndrôme de "bouffe" mmusicale... Non très franchement, à part la prod' assez sombre, moins "polie" que les autres, et ce songwriting finalement irréprochable (normal, ils prennent aucun risque), je ne vois pas ce qui pourrait rendre ce disque aussi célèbre que ses illustres influences qu'il plagie ici à foison...

note       Publiée le lundi 31 juillet 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Filthy notes for frozen hearts".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Filthy notes for frozen hearts".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Filthy notes for frozen hearts".

illusion › vendredi 15 septembre 2006 - 16:09  message privé !
Pas écouté. Les premiers sont assez sympas, dans une veine doom death à la MDB. (L'influence est d'ailleurs très présente)