Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBoards Of Canada › Aquarius

Boards Of Canada › Aquarius

  • 1998 • Skam KMAS001 • 1 LP 33 tours

2 titres - 13:36 min

  • A Aquarius (5:58)
  • B Chinook (7:16)

line up

Marcus Eoin, Michael Sandison

remarques

vinyle 7'' limité à 500 copies.

chronique

Styles
electro
Styles personnels
idm

“Il est important de laisser de l’espace pour l’imagination de l’auditeur”. Voilà une déclaration révélatrice de la part de Marcus Eoin Sandison, moitié du duo BoC. Parsemant leurs morceaux de symboles, allusions mathématiques et autres messages subliminaux, ils ont donné du blé à moudre à bien des nerds à travers le globe. Vouloir décortiquer un de leurs disques est un travail de titan tant les références et les bizarreries numériques abondent. Si l’on connaît bien leur passion pour le shoegazing et surtout My Bloody Valentine, il y en a une autre qui ne ressort pas forcément pour la musique, c’est leur amour pour l’Incredible String Band. Collectif hippie psyché des années 60, ils semblerait qu’ils viennent de la même bourgade écossaise que nos deux frères bidouilleurs… En creusant un peu, on se rend vite compte que le groupe cite très souvent les années 60 comme une influence dans les interviews. Le côté un peu pastoral de leur musique proviendrait donc de là. Ce single 7’’, sorti quelques mois avant la signature du groupe sur Warp, contient deux morceaux inédits (même si Aquarius se retrouvera dans une version différente sur Music has the right)… Aquarius est l’annonciateur de la future orientation du groupe. Calme, lumineux, il contient des samples de rires d’enfants, un gimmick auquel on les a un peu trop réduits. Ce morceau est surtout un étrange écho au « Aquarius » de la comédie musicale « Hair »… La face B nous plonge dans les entrailles de la terre, cernés par des beats telluriques étouffants et autres sons évoquant l’univers végétal, le vivant… Une de leurs pièces les plues réussies, sombre, rampante et humide, parfaite illustration du BoC « d’avant ». Le titre se termine sur une orgie de beats presque industriels qui voit les nappes se retirer pour laisser le martèlement seul oppresser nos oreilles. Un final comme ils n’en oseront plus par la suite. Voilà, c’était le EP-charnière, la suite sera constituée de gros morceaux, la partie émergée de l’iceberg, les deux albums cultes…

note       Publiée le lundi 24 juillet 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Aquarius".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Aquarius".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Aquarius".

NevrOp4th › samedi 30 janvier 2010 - 10:14  message privé !

Un E.P très organique. C'est à la fois minimal et super vivant. Du tout bon!

Note donnée au disque :       
Damodafoca › mardi 27 octobre 2009 - 16:21  message privé !

J'imagine même pas le prix que ce négocie ce disque aujourd'hui... Faut que je trouve un moyen de jeter une oreille sur ce Chinook.