Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRReverend Beat-man And The Un-believers › Get on your kness

Reverend Beat-man And The Un-believers › Get on your kness

cd • 13 titres

  • 1Get on your knees
  • 2Come back Lord
  • 3Back in hell
  • 4How far can you go
  • 5Save my soul from hell
  • 6They ring the bells for me
  • 7The Lord's coming back
  • 8Oh Lord !
  • 9You don't have to do it
  • 10Fuck you Jesus fuck you oh Lord
  • 11Show me how
  • 12You don't know
  • 13Popcorn up your arse

enregistrement

Toe Rag Studios, 20-21 août 2001

line up

Reverend Beat-Man (chant, guitare, batterie), Brother Janosh (clavier, orgue), Fuzzy J.Butler (guitare, harpe, basse), Gringo Starr (batterie), Gerry Mohr (orgue, piano)

remarques

chronique

Styles
blues
rock
Styles personnels
primitive gospel blues trash

Le révérend Beat-Man doit faire partie de ces personnages condamnés à errer dans les limbes pour l'éternité... Musicien de rockabilly, soit la musique du diable, il va de soi que le paradis lui est interdit mais son timbre rocailleux à faire pâlir Tom Waits ne doit pas être du goût de Lucifer non plus, du coup pour l'enfer, même les diablotins ne doivent pas avoir les oreilles assez solides... Notre prêcheur définit sa musique comme du 'primitve gospel blues trash', ce qui me semble assez bien ciblé. Il est évident que monsieur connaît ses classiques, les anciens (Johnny Cash, Elvis, Jerry Lee Lewis...) mais également la tradition surf et le côté barjot de formations comme les Cramps et les Meteors. La musique elle-même, bien que personnelle, puise aux sources traditionelles dans ses arrangements (guitares bluesy, piano à La Lewis, textes pastichant le gospel...) même si notre facétieux bonhomme aime à brouiller les pistes: une piste de synthé en plein gospel blues avec harmonica ici ('Save my soul from hell'), des chœurs bizarres ('Fuck you Jesus fuck you oh Lord') par là... Au niveau vocal par contre, c'est le délire total, son timbre rocailleux et fou donne à ses compositions ce fameux aspect trash qui peut plaire aux psychobillies et pourquoi pas ? Certains metalleux ouverts. C'est particulier et c'est tant mieux. Reverend Beat-Man reprend un héritage bien établi mais il personnalise à merveille son évangile et donne un souffle certain que lui reprocheront sans doute les plus traditionalistes des rockabillies.

note       Publiée le dimanche 23 juillet 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Get on your kness".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Get on your kness".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Get on your kness".

Giboulou › mardi 4 mai 2021 - 21:23  message privé !

Ah le Reverend Beatman, vu un paquet de fois en concert sous toutes ses coutures possibles (homme-orchestre, avec les monsters, les un-believers et même les never-heard-of-them en combinaison de catch mexicain!) et à chaque fois une leçon de rock&roll ! Pour les curieux, 2 morceaux fantastiques du Reverend : Jesus Christ Twist (et son clip parfait) et Apartment Wrestling Rock & Roll Girl (pour celui-là, il se fait appeler Lightning Beatman...). Le choix d'un nom, du titre d'une chanson ou d'un label (voodoo records - records to ruin any party) est un art en soi... Mclusky étaient balèzes pour ça aussi (quel groupe aussi celui là, mais je m'égare)

Shelleyan aka Twilight › jeudi 15 novembre 2012 - 23:25  message privé !
avatar

En concert avec The Monsters ce samedi à la Chaux-de-Fonds pour les Suisses ou les Français de la région de Besançon...

saïmone › vendredi 31 octobre 2008 - 18:38  message privé !
avatar

haha, oui sur scène c'est démoniaque, évangéliste et alcoolique, absolument pas malsain mais ivre de sueur

empreznor › vendredi 31 octobre 2008 - 13:41  message privé !

ouais c'est trash, la voix est derangeante, je vois pas d'equivalent (plus torturé, faut taper dans du Diamanda Galas), c'est du psychobilly sauce Johnny Cash, avec des influences punk (normal, c'est du psycho) type Clash.

Note donnée au disque :       
sog › dimanche 23 juillet 2006 - 22:21  message privé !
Je connais pas le disque mais sur scène c'est énorme ! Je ne peux que conseiller à tout le monde d'assister aux sermons de Beat Man, on n'en ressort pas indemne.