Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBolt Thrower › Realm of chaos

Bolt Thrower › Realm of chaos

12 titres - 38:12 min

  • 1/ Intro
  • 2/ Eternal war
  • 3/ Through the eye of terror
  • 4/ Dark millenium
  • 5/ All that remains
  • 6/ Lost souls domain
  • 7/ Plague bearer
  • 8/ World eater
  • 9/ Drowned in torment
  • 10/ Realm of chaos
  • 11/ Prophet of hatred
  • 12/ Outro

enregistrement

Loco studios, juillet 89, par Colin richardson.

line up

Andy Whale (batterie), Karl Willetts (chant), Gavin Ward (guitare), Jo Bench (basse), Barry Thomson (guitare)

remarques

Artwork piqué à Games Workshop. L'album a été réédité récemment toujours chez Earache, avec une pochette différente.

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Histoire de ne pas mourir idiot, parlons un peu de cette seconde galette de Bolt Thrower. Ce "Realm of chaos" marque non seulement l'entrée sur Earache, mais aussi son dernier album dans une veine plutôt brutale. Et franchement... Tant mieux. Alors, certes il y a de l'amélioration nette par rapport au très primaire et "jeune" "In battle there is no law" mais soyons clair d'entrée, "Realm of chaos" accuse gravement son âge. En fait, autant commencer directement par ce qui fâche, ce sont ces blasts tout faibles utilisés à profusions qui vont plomber un peu le disque. Car au delà de cette faute de goût à la limite du pardonnable (le groupe lui-même regrette ces blasts), le groupe a nettement progressé. Le riffing se fait plus complexe, moins punky et surtout beaucoup plus death metal. On retiendra d'ailleurs quelques petites perles sur "All that remains" ou "through thy eyes of terror", avec ces riffs qui font mouche et cette impression que le groupe veut réellement en découdre. Ceci étant dit, l'ensemble reste relativement classique, pas de grosses surprises à l'horizon. Cependant on notera déjà une forte propension à ralentir le rythme (en gros soit ça blaste, soit c'est mid tempo) et à se montrer très à l'aise dans cet exercice, préfigurant l'évolution à venir. Mais pour ce "Realm of chaos", il sera difficile d'en conserver des traces mémorables. Je sais que certains sont totalement fans de ce disque, et j'avoue que j'aimerais bien en connaître les raisons car si la créativité et la progression au niveau du riffing sont nets, la production assez plate et le jeu de batterie trop limité demeurent des éléments néfastes à mon sens. Attention ceci dit, "Realm of chaos" reste un disque qui s'avère plaisant à l'écoute, avec son lot de breaks bien death croustillant, et de ralentissements bien sentis, tout en fleurant bon cette époque révolue. D'où mon 4/6 car il faut bien l'avouer, l'ensemble reste bien sympa, mais en connaissant le reste de la carrière du groupe, il est dommage de voir que tous les éléments qui feront le succès du groupe (chant, riffs, patterns rythmiques, accroche) ne sont ici qu'embryonnaires...

note       Publiée le samedi 15 juillet 2006

partagez 'Realm of chaos' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Realm of chaos"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Realm of chaos".

ajoutez une note sur : "Realm of chaos"

Note moyenne :        16 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Realm of chaos".

ajoutez un commentaire sur : "Realm of chaos"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Realm of chaos".

Demonaz Vikernes › vendredi 3 avril 2015 - 14:12  message privé !

Découvert après l’immense Mercenary, cet album m'a emmerdé de bout en bout. Redécouvert suite à l'excellente surprise In Battle There is no Law, et rebelote, ce skeud c'est le Panzer Division du death, ça blast et il ne se passe rien. Ennuyeux.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › jeudi 8 décembre 2011 - 09:05  message privé !

tiens j'aime bien ca (ca manque de tyranides toutefois)

saïmone › jeudi 8 décembre 2011 - 08:52  message privé !
avatar

Meilleur commentaire 2011

Karamazov › jeudi 8 décembre 2011 - 01:08  message privé !

De tête je dirais le 2005. IVth crusade est plutôt furax de mémoire aussi. Mais pareil, faut que je me refasse des sessions Bolt Thrower. Connais pas l'album de 88. Celui-ci n'est pas le meilleur je crois, mais j'ai voulu l'été dernier m'offrir le super cliché de l'écouter au casque et sur un tracteur-tondeuse : Cliché réussi, j'avais l'impression de conduire un char T-95. La pelouse a morflée.

Note donnée au disque :       
vargounet › mercredi 7 décembre 2011 - 23:44  message privé !

Jamais vraiment trop accroché aux premiers bolto malgré quelques passages bien lourds et suffocants, en revanche Mercenary et ... for Victory ... c'est de la bombe ! Faudrait que je me refasse leur disco ceci dit.

Note donnée au disque :