Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesZZimmer's Hole › Bound by fire

Zimmer's Hole › Bound by fire

15 titres - 35:38 min

  • 1/ Follow
  • 2/ Blister
  • 3/ Pork Rind Toes
  • 4/ Two Headed Anal Baby
  • 5/ P.B.C.
  • 6/ Hell Comes To Breakfast
  • 7/ Fully Packed
  • 8/ Rent-A-Cop
  • 9/ Bread
  • 10/ This Is Metal
  • 11/ Dis
  • 12/ Waste of Towels
  • 13/ Gospel Sodomy Boy On Blow
  • 14/ Terry
  • 15/ Bound By Fire

enregistrement

Enregistré aux Slack studios. Produit et mixé par Dr Skinny (Devin Townsend)

line up

Chris Valagao (Chant) Jed Simon (Guitares), Byron Stroud (Basse), Steve Wheeler (Batterie)

remarques

La première édition comporte 3 pistes cachées (S-26, Doooh et Prick pipe). La réédition Century media comporte ces morceaux en tant que pistes normales, et 8 (!!!) bonus tracks.

chronique

On se doutait un peu depuis le "No sleep ‘til bedtime" et son cultissime Far beyond Metal que les gars de Strapping young lad étaient assez portés sur la déconne. Et bien, avec Zimmer’s hole, les affreux (Byron Stroud et Jed Simon respectivement à la basse et à la guitare + Devin Townsend à la prod.) ont décidé de laisser libre cours à ce coté déconne, et se sont acoquinés avec un hurleur qui pourrait bien être l’improbable croisement entre Glen Benton, un clone alcoolique de Fabio Leone et un diab’ de Tasmanie enragé. De cette belle rencontre (probablement pas dans un état de grande lucidité) naquit "Bound by fire", qui incarne encore aujourd’hui à mes yeux LE disque de Metal extreme parodique, un grand foutoir d’une demi-heure où se succèdent dans la plus totale incohérence intro Dark à la Immortal (avec des piou-pious de zozios), hymnes Heavy Metal qui feraient passer Manowar pour un groupe de gayz (et ce n’est que justice car Zimmer’s hole EST le Metal … enfin c’est eux qui le disent quoi) et bourrinages syncopés façon Fear factory sous cannabis (et j'en passe...). Du bonheur en vrac quoi, noyé sous un amalgame de paroles absurdes (cf. l’émouvant slow en ghost track… "where is my coffee machine ??") et de samples délirants ("i got doonuts !”)… Complètement dans son délire, Zimmer’s hole se fait néanmoins plus basiquement second degrés qu’un Carnival in coal, moins glauque aussi, plus dans l’optique d’un gros défouloir barré. Bon après si là je vous ai pas convaincu et que vous voulez essayer de vous marrer, vos pouvez toujours tenter le dernier DVD de Franck Dubosc… c’est vous qui voyez…

note       Publiée le lundi 9 février 2009

Dans le même esprit, yog sothoth vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Bound by fire".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bound by fire".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bound by fire".

saïmone › mardi 10 février 2009 - 20:14  message privé !
avatar

You are... metaaaaaaaal, you need.. metaaaaaaaaal

Note donnée au disque :