Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBiosphere › Dropsonde

Biosphere › Dropsonde

  • 2005 • Touch TO:66 LP • 1 LP 33 tours
  • 2006 • Touch TO:66 CD • 1 CD digipack
  • 2006 • Beatservice BS083CD • 1 CD digipack

11 titres - 69:46 min

  • 1/Dissolving clouds
  • 2/Birds fly by flapping their wings
  • 3/Warmed by the drift
  • 4/In triple time
  • 5/From a solid to a liquid
  • 6/Arafura
  • 7/Fall in, fall out
  • 8/Daphnis 26
  • 9/Altostratus
  • 10/Sherbrooke
  • 11/People are friends

enregistrement

Ecrit et enregistré par Geir Jenssen, Norvège, 2005, sauf 1 enregistré au Cho Oyu Base Camp [5700], Tibet, Octobre 2001.

line up

Geir Jenssen (tous instruments)

remarques

Disponible en avant-première fin 2005 via la boutique en ligne de Touch Records. Il existe également une version vinyle éponyme éditée précédemment avec une sélection de titres de la version cd ainsi qu'un inédit.

chronique

Le nouvel album de Biosphere nous emmène encore plus loin, encore plus haut au gré des vents et des vols d'oiseaux. Tel la sonde météo qui lui donne son nom, 'Dropsonde' est une fois de plus une manifestation du talent et de la sensibilité du norvégien qui non seulement retrouve ses marques après l'exercice raté qu'était 'Autour de la Lune' mais peut s'enorgueillir de replonger son projet dans des rondeurs et des mélodies de toutes beautés. Ainsi on y retrouvera un certain esprit des époques de 'Patashnik' et 'Substrata' tout en assistant à une nouvelle mutation. Les tempi jazzy à la limite du swing ('Birds fly...'In triple time', 'Fall in, fall out') apportent un groove hypnotique que les nappes de claviers très synthétiques au son presque 'vintage' accompagnent religieusement et ce dès le très beau 'Birds fly by flapping their wings'. L'essence ambient de 'Dropsonde' s'affranchit de toute lourdeur et s'agite au contraire en délicate séquences cristallines dont l'onirisme renvoie aux éléments ('From solid to liquid', 'Altostratus' ou une réminiscence de 'Microgravity') mais semblent y inclure un protagoniste humain pour témoigner de ce qui est observé. Cet intervenant vous l'aurez compris n'est autre que Geir Jenssen lui-même, discret manipulateur de cette sonde, collectant les sons, décodant les images qui en résultent dans la tempête ('Daphnis 26') comme dans la projection en lieu éloigné de la scandinavie (autre signe d'ouverture sur le monde avec 'Sherbrooke', Canada). L'unité de temps et de lieu s'opère avec 'People are friends' à la mélodie simple et dépouillée à la limite d'une petite boîte à musique. Comme à chaque fois, le norvégien expose son propre univers géographique et mental et le fond dans un macrocosme qui malgré ses disparités apparait paradoxalement familier à tout un chacun. Une leçon, un poème, un rêve...

note       Publiée le dimanche 25 juin 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Dropsonde".

notes

Note moyenne        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dropsonde".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dropsonde".

NevrOp4th › samedi 9 octobre 2010 - 20:12  message privé !

Vraiment très bon. Chui fan.

Note donnée au disque :       
Ares › vendredi 26 janvier 2007 - 21:12  message privé !
Plus j'ecoute ce CD plus je l'aime ... Cette alternance lounge/jazzy et chanson plus ambiante est vraiment tres bien dosée Biosphere prend petit a petit une place de choix dans mon coeur aux cotes de Raison d'etre :)
Note donnée au disque :       
augustinc › vendredi 12 janvier 2007 - 17:32  message privé !
Magnifique... ce disque représente la nature dans ce qu'elle a de plus beau.
Note donnée au disque :       
kuroikarasu › mercredi 12 juillet 2006 - 11:50  message privé !
hé hé :)
Note donnée au disque :       
Marco › mardi 11 juillet 2006 - 21:54  message privé !
avatar
euh ben, quand j'aurai du temps et un second cerveau peut-être :D