Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAmon Düül II › Yeti

Amon Düül II › Yeti

  • 1970 - Liberty, LBS 83359/60 (2 vinyle)

lp | 10 titres

  • 1 Soap Shop Rock [13:41]
  • 2 She Came through the Chimney [2:57]
  • 3 Archangels Thunderbird [3:31]
  • 4 Cerberus [4:21]
  • 5 The Return of Ruebezahl [1:39]
  • 6 Eye-Shaking King [5:40]
  • 7 Pale Gallery [2:13]
  • 8 Yeti [improvisation] [18:09]
  • 9 Yeti Talks to Yogi [improvisation] [6:13]
  • 10 Sandoz in the Rain [improvisation] [8:59]

enregistrement

Allemagne, 1970

line up

Dave Anderson (basse), Peter Leopold (batterie), Shrat (bongos, chant), Renate Knaup (chant, tambourin), John Weinzierl (guitare, chant), Chris Karrer (violon, guitare, chant), Falk U.Rogner (orgue)

chronique

La première étape de notre long periple hallucinogène Made in Germany n'était qu'une vulgaire mise en jambe. "Phallus Dei" avait balisé le terrain et planté le décor. Maintenant, les authentiques agapes peuvent vraiment commencer ! Pour leur seconde sortie, "Yeti", Amon Düül II mise sur un imposant double album. Le groupe allemand ne semble s'embarrasser d'aucune question, se risque et se frotte à tous les genres, sans restriction aucune, avec un succès éclatant. Autre incroyable instantané oublié de son époque, ce disque, de par sa hardiesse, nous délivre sa propre interprétation des faits ; de longues plages incantatoires qui peuvent par endroits dégager la même force que celle déployée jadis par les disciples du Pharaon Sanders ("Soap Shop Rock"), de timides ballades cependant friandes d'abstractions électroniques ("She Came Through The Chimney"), des virées hard rock aux champignons des bois qui feraient ravaler sa chique à n'importe quelle formation britannique (mystifiant "Archangels Thunderbird"), des pièces semi acoustiques dont la candeur parviennent à transformer la face B du troisième Led Zeppelin en du Hugues Aufray réchauffé ("Cerberus"), sans compter bien sûr les jams endiablées, au nombre de trois, qui clôturent le disque de manière monumentale, un peu comme le fera Can avec "Tago Mago" d'ici peu... Un monde bancal où le sol semble se dérober sous nos pieds, un monde qui bouscule notre conception des choses, au point d'y perdre toute notion de solide et de liquide, de haut et de bas... Si ce sont ces pièces qui impressionnent, par la force des choses et vu leur caractère expansif, rehaussées de bravoures guitaristiques dont même le Grateful Dead ne pourrait s'enorgueillir, le spectacle offert par le second Amon Düül II reste total ! "Yeti" est un imposant double album, je l'ai déjà dit. Ainsi donc, fort d'un résultat si concluant, le groupe allemand va rapidement enchaîner avec un second double album studio - chose rare, voire quasi exceptionnelle dans les annales de la musique populaire moderne - que d'aucuns considèrent comme le point culminant de leur carrière ; il s'agit de "Tanz Der Lemminge", publié juste un an plus tard !

note       Publiée le mardi 20 juin 2006

partagez 'Yeti' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Yeti"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Yeti".

ajoutez une note sur : "Yeti"

Note moyenne :        54 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Yeti".

ajoutez un commentaire sur : "Yeti"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Yeti".

Aladdin_Sane › lundi 3 décembre 2018 - 14:45  message privé !

Allez, tous à l'écoute d'AMON DÜÜL II ! Hier, je me suis mis celui-là pour m'endormir, je ne vous raconte pas le rêve que j'ai fais... A noter que les Breeders, dans leur album de cette année, ont sorti une belle version d'Archangels Thunderbird.

Coltranophile › dimanche 21 octobre 2018 - 14:05  message privé !

Jamais trop su quoi dire à propos de cette double galette. Je m'aperçois que je l'écoute souvent les dimanches matins ensoleillés.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › dimanche 13 mai 2018 - 00:08  message privé !

LP acheté il y a plusieurs mois, par curiosité. Impossible de le retirer de ma platine depuis, quel découverte ! Ça faisait un moment qu'un album ne m'avait pas mis à genoux de la sorte. La face A est une véritable leçon, pas une seule note qui ne touche pas au génie pur. Et la face B est tout sauf en reste. Plus sceptique en ce qui concerne les improvisations du second vinyl, mais ça viendra avec le temps, probablement en attaquant par celui-ci d'abord. Quoi qu'il en soit, rien que pour le premier vinyl, c'est un monument.

Note donnée au disque :       
SEN › samedi 4 novembre 2017 - 18:47  message privé !

Je viens rajouter mon 6 boules à ce chef d'oeuvre !

Note donnée au disque :       
boumbastik › vendredi 3 novembre 2017 - 14:38  message privé !

Un riff qui tourne sur une boucle de 21 temps ! #balancetonriffdeouf

Note donnée au disque :