Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDon Caballero › World class listening problem

Don Caballero › World class listening problem

cd • 10 titres • 44:49 min

  • 1Mmmmm acting, I love me some good acting05:52
  • 2Sure we had knives around05:17
  • 3And and and, he lowered the twin down04:13
  • 4I agree... No!.......I disagree04:30
  • 5Palm trees in the fecking Bahamas03:51
  • 6World class listening problem04:48
  • 7Railroad cancellation05:16
  • 8Theme from bricktop clowns01:47
  • 9Savage composition04:40
  • 10I’m goofballs for bozzo jazz04:35

enregistrement

Rustbelt, USA, 2005

line up

Damon Che (batterie), Eugene Doyle (guitare), Jason Jouver (basse), Jeffery Ellsworth (guitare)

remarques

chronique

Styles
rock
Styles personnels
alternatif > math rock

À l'excitation tant attendue succède in fine un sentiment de profond dépit. Pourtant, il y a de quoi se réjouir puisque je le tiens entre mes mains fébriles le nouveau Don Caballero. Je ne rêve pas. C'est bien réel. D'ailleurs c'est écrit sur la tranche du cd : Don Caballero. Après tout, y a pas de raison, hein... Elvis continue de faire le tour du monde à travers écrans interposés et même les Stooges se sont reformés ; alors, Don Caballero, vous pensez... Oui, seulement, l'histoire n'est pas tout à fait identique ; bien que Damon Che soit parti fonder The Speaking Canaries et qu'il ait même trouvé le temps de se fâcher avec Bellini, et tandis que Ian Williams de son côté s'activait avec Storm and Stress, puis Battles, les compères autrefois inséparables n'ont toujours pas su se réconcilier. L'élément le plus marquant, le plus spectaculaire dirons-nous, de ce groupe désormais légendaire enfin sorti de sa léthargie, c'est son batteur, Damon Che. Tout le monde est d'accord. Ça tombe bien ; c'est lui qui est derrière cette initiative heureuse. Mais Ian Williams n'étant pas convié à la fête, la première image qui me vient à l'esprit est celle du réflexe post-mortem d'un poulet que l'on vient de décapiter ; son corps s'agite encore dans tous les sens, mais sans direction précise. Il va pourtant bien falloir que je l'écoute ce "World Class Listening Problem". Parce que tout ça, ce sont des réflexions et de pures spéculations de ma part. Je n'ai pas encore osé mettre ce disque dans mon lecteur ! J'ai trop peur. Mais il le faut. Après tout, c'est aussi un peu mon devoir... Gene Doyle et Jeff Ellsworth ont la lourde tâche - impossible à vrai dire quand on est, comme moi, un inconditionnel de leur second et troisième albums - de faire oublier Ian Williams. Du guitariste, on n'a voulu retenir que ce collier si caractéristique de notes interminables et répétitives aptes à créer l'hypnose. Mais le son qu'ils déploient est sans commune mesure avec le côté cradingue et farouchement dissonant de l'ancien maître des lieux. Sur "I agree... No!.......I disagree" ou "Palm trees in the fecking Bahamas", le ridicule de la situation se confine tout doucement sous une forme de pantalonnade. Où est passée l'urgence ? Où est passé l'esprit frondeur de cette entité autrefois jusqu'au boutiste ? Le vague air de famille et le nom ne seront hélas pas parvenus à chasser mes craintes bien longtemps ; l'affiche aguicheuse mais incomplète sentait l'achat inutile. Et c'est bien le cas de ce "World Class Listening Problem". Quand le groupe développe son propre langage, sans débordements, presque sans vie, il devient vite chiant. Quand à contrario il s'emploie à faire resurgir les vieux démons du passé, comme sur les deux derniers titres, "Savage composition" et "I’m goofballs for bozzo jazz" - plus proches toutefois de "American Don", l'illusion demeure de courte durée. Triste constat. Victor Hugo ne disait-il pas ; "un lion qui imite un lion est un singe ?" Une phrase que Damon Che, avec tout le respect que je lui dois, aurait bien fait de méditer...

note       Publiée le vendredi 9 juin 2006

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "World class listening problem" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "World class listening problem".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "World class listening problem".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "World class listening problem".

torquemada Envoyez un message privé àtorquemada
Un Don Caballero plus léger, un Don Caballero sans Ian Williams, mais un Don Caballero quand même ! Honnêtement, je m'attendais à un désastre, c'est une franche réussite.
Note donnée au disque :       
empreznor Envoyez un message privé àempreznor
bon et bien je ne sais pas combien de titres venaient du nouvel album, mais en tout cas le show était assez homogène et les chansons etaient de mieux en mieux; tres bon moment passé quoique un peu court.
empreznor Envoyez un message privé àempreznor
en concert au Sonic à Lyon demain soir
julayss Envoyez un message privé àjulayss
il est si mauvais que ça? oh je suis quand même obligé de l'acheter c'est un Don Caballero.. Non c'est pas un vrai Don Caballero ya pas Ian Williams !!! Bah. Je l'achète ou pas??!!
torquemada Envoyez un message privé àtorquemada
Misère !!!
Note donnée au disque :