Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSDomenico Solazzo › Loopstation bootleg serie volume 1

Domenico Solazzo › Loopstation bootleg serie volume 1

12 titres - 57:58 min

  • 1/ Wednesday night i'm alright 5.29
  • 2/ Smell of paint 4.20
  • 3/ Comparison of the effect of hydroxytryptophan and propanolol in the interval treatment of migraine 4.07
  • 4/ After the movie 3.19
  • 5/ Internal clockwork 3.02
  • 6/ Waterlily day 6.30
  • 7/ Disgruntled wind 4.22
  • 8/ Learn to play 2.08
  • 9/ Harmonic tamer 5.11
  • 10/ Mirage 6.26
  • 11/ Dreadlock wannabe 5.01
  • 12/ Ironworks chill out session 7.58

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré live au Godess Studio, Bruxelles, novembre-décembre 2004.

line up

Domenico Solazzo (Epiphone Les Paul, Boss Loopstation)

chronique

Styles
ambient
jazz
ovni inclassable
rock
Styles personnels
impro mono instrumentale

Domenico Solazzo continue de s'interroger, encore et encore, sur la nature même de la musique et du processus qui préside à sa création. Accident, calcul, contrôle et risque en direct, sa série "Loopstation Bootleg" est forcément un formidable reservoir à questions, une succession tour à tour captivante ou agaçante de flagrants délits. Le principe : une guitare, une pédale loop, un chercheur qui ne sait pas jouer, et donc improvise. Le résultat : du bruit, des atmosphères, des couleurs, des textures, des mélodies et des rencontres. A l'exception des "Disgruntled wind" ou "Harmonic tamer", le travail présenté dans ce premier volume évite l'agression, favorisant l'installation de décors subtils, devant nécessairement se développer le long d'un principe de progression linéaire.... méthode oblige. On se félicite, et on s'étonne, que l'artiste qui vient de nous offrir "Oblivion" ne cherche pas, ici, à destabiliser ni à aggresser, mais bien au contraire à tisser en direct des dentelles sonores délicates et lunaires qui semblent curieusement naître d'un esprit proche de l'apaisement, même si encore, et toujours, plongé en plein doute. "Wednesday night..." est intriguante, mais aussi particulièrement lénifiante malgré son inéxorable progression. "Smell of paint", "Waterlily day"... Solazzo, dans l'improvisation pure, se voit contraint de suivre ses propres travers, de gérer ses manies, ses lacunes, attentif au moindre micron de musicalité qui pourrait naître de sa démarche de promeneur. Et il y en a. Si "Comparison... " rappelle sans détour le "Waiting room" des Genesis, Solazzo semble néanmoins dégagé de toute velléité de résultat prédéfini, plus attentif à la bonne marche de chacune de ses pièces qu'à se conformer à l'idée que l'on se fait de ce type d'expression libre. On le surprend ainsi en pleine prudence, attentif à ne jamais se laisser invonlontairement déborder par les évènements qui s'accumulent à mesure que tourne la pédale. Le résultat est majoritairement subtil et léger, pas toujours dissonant, et incontestablement tempéré : on sait que le bonhomme ne craint pas le chaos et pourtant, il ne s'y complaira pas ici... trop évident, sans doute. J'ai eu beau cherché, à mon tour, je n'ai réellement pas trouvé de bonnes raisons de prendre ce disque de haut, de le ranger dans la catégorie des simples "essais", des dérives onanistes sans substance, des "Zorneries" inutiles. Domenico Solazzo, contre toute attente, nous livre une authentique collection de moments bruts, cadrés dans le temps, qu'il a lui même vécu. A chacun, maintenant, de les partager, ou de se les approprier.

note       Publiée le dimanche 4 juin 2006

partagez 'Loopstation bootleg serie volume 1' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Loopstation bootleg serie volume 1"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Loopstation bootleg serie volume 1".

ajoutez une note sur : "Loopstation bootleg serie volume 1"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Loopstation bootleg serie volume 1".

ajoutez un commentaire sur : "Loopstation bootleg serie volume 1"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Loopstation bootleg serie volume 1".

karaboudjan › dimanche 9 juin 2013 - 22:06  message privé !

J'ai dû me faire gutsifier dans les grandes largeurs ces dernières années car il se trouve que j'aime ce disque, que j'aurais sans doute trouvé insupportable il y a peu. Une ambiance singulière correspondant sans doute à un état d'esprit singulier, mais, de fait, à peine terminé je l'ai remis au début (début de passage en boucle, ha ha). Et, dans iTunes, ai finalement changé son genre de « Guitare » pour « Autres », mon préféré. Seule réserve, les transitions ou l'absence de transitions, donnent – parfois – le sentiment d'être l'effet du hasard (même si je devine qu'il n'en est rien).

Note donnée au disque :       
Progmonster › samedi 16 février 2008 - 09:18  message privé !
avatar
albums désormais écoutables en ligne sur http://users.skynet.be/carpigstroke
merci pour le fusil... › samedi 10 février 2007 - 22:55  message privé !
eENFIN TELECHARGER !!!et ben , un trouage de cul supplémentaire en ce qui me concerne ! et encore une nouvelle orientation artistique ! nom d'un cul de jatte en rute ! chaque morceau possède sa personnalité , créant un ambiance , fortement étrange ,des fois écrasante , le plus souvent remplis de sentiment ! ça me fait penser aux films de David lynch , pas forcément de sens mais c'est l'instant qui compte. Intemporel , ce disque laisse une impression bizarre , le genre de truc...qu'on ne peux pas décrire avec des mots.
Note donnée au disque :       
merci pour le fusil... › dimanche 10 décembre 2006 - 20:26  message privé !
ouais bah ils n'ont pus l'air si téléchargable que ça !!!! WEBMASTER HELP ME !!!!
Note donnée au disque :       
Progmonster › lundi 5 juin 2006 - 15:20  message privé !
avatar
oui, voilà :o))))