Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHypocrisy › Abducted

Hypocrisy › Abducted

13 titres - 47:15 min

  • 1/ The gathering
  • 2/ Roswell 47
  • 3/ Killing art
  • 4/ The arrival of the demons (part II)
  • 5/ Buried
  • 6/ Abducted
  • 7/ Paradox
  • 8/ Point of no return
  • 9/ When the candle fades
  • 10/ Carved up
  • 11/ Reflections
  • 12/ Slippin' away
  • 13/ Drained

enregistrement

Abyss studios, par Peter Tägtgren

line up

Peter Tägtgren (chant, guitares, claviers), Lars Szöke (batterie), Mikael Hedlund (basse)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
death mélodique

Revoici notre trio magique avec une nouvelle oeuvre qui défraya pas mal la chronique. En effet, le death metal étant à l'époque en plein déclin (Dismember qui passe au heavy, Entombed qui fait du rock, Death qui change de style...), Hypocrisy choisit la carte de l'originalité. Ainsi, suivant la démarche déjà entreprise sur "The fourth dimension", le groupe tente de diversifier son registre au maximum, et le tout en l'enrobant d'un concept inédit : le paranormal. Voilà qui est original, on ne peut le nier. Le problème avec cet album, c'est que soit on l'adore et on crie au génie, soit on le trouve mou et peu inspiré. Et bien pour une fois, je partage les 2 avis. Il est pour moi clair que ce disque n'a rien de génial, mais il subsiste cependant un certain charme qui fait que je ne le jetterai pas par la fenêtre (tel un ovni !). L'album comporte quelques très bon titres, le hit "Roswell 47" (perle de death lent et mélodique), "Killing art" (qui massacre en live), "Point of no return" (rappelant le "old Hypocrisy"). Malheureusement, le groupe a voulu expérimenter, mais il est allé trop loin : le chant clair sur "The arrival..." n'est pas terrible (ce sera bien mieux sur le prochain album), "When the candle fades" est chiant (oui vous avez bien lu) et "Slippin' away" est un repompage total de Pink Floyd, même si le résultat n'est pas trop mauvais (ce qui n'est pas le cas de "Drained", soporifique au plus haut point). Le seul point réellement positif est la production qui est géniale. Jamais je n'avais entendu un tel son, c'est vraiment impeccable. Ah, si seulement "The fourth dimension" avait eu un tel son... Mais bon, l'album n'est pas si mauvais en soit, c'est juste qu'il se trouve entre 2 chefs d'oeuvres (surtout l'album suivant). Allez, il n'y a plus qu'à patienter jusqu'au suivant...

note       Publiée le samedi 5 janvier 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Abducted".

notes

Note moyenne        15 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Abducted".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Abducted".

NevrOp4th › dimanche 9 septembre 2007 - 15:38  message privé !
Je n'ai que 3 titres de cet album: Roswell47,Killing Art,The arrival of the demons (part II). Bon ce que je peux déjà dire après avoir entendu c'est que c’est vachement bon. De bonne influence Hardrock. La voix de Peter Tägtgren alterne le chant Death/Black avec une aisance assez agaçante, les atmosphères sont vraiment bonnes et démontre encore le talent de producteur de Peter Tägtgren. Les Passages en tempo lent et rapide sont bien négocier, très rafraichissant. Ah le riff de Killing Art quelle putain de tuerie quand même!! Je me prononcerais plus longuement quand j'aurais écouté l'album en entier. Sinon les 3 titres que j'ai mentionnés valent bien un bon 5/6. Comme à son habitude, l'artwork d'Hypocrisy est toujours aussi laid.
Note donnée au disque :       
D.Phet › lundi 19 mars 2007 - 13:26  message privé !
La première grosse bombe du nouveau Hypocrisy et aussi etonnant que cela puisse être le meilleur pour moi, jusqu'à ce jour (bien que le reste soit pour sa grande majorité excellentissime). Il se dégage quelque chose de particulier de cet album, une fraîcheur unique à l'époque de sa sortie, un son énorme, des riffs qui accrochent avec une composante parfois vraiment dark. Et les deux essais soft de la fin sont aussi de pures réussites. 20/20, un album qui m'a bien marqué à l'époque.
Note donnée au disque :       
enslaver_666 › lundi 22 janvier 2007 - 21:51  message privé !
Avec cet album, Hypocrisy commence vraiment à me plaire. Après deux premiers albums qui me laissent indifférent et un "Fourth Dimension" que je considère plus comme un (bon) album d'essais, voilà "Abducted" qui est à mon avis la première vraie bombe que nous a pondu Hypocrisy. Je ne parle pas juste de la production énorme qui défonce tout, bien qu'elle ne soit pas sans faille comme peut l'être celle d'un "Catch 22", mais je parle aussi bien sûr des Roswell 47, Killing Art, Buried (à se tirer dans les murs !), Abducted et j'en oublie. Ça riff fort et l'efficacité est beaucoup plus au rendez-vous que sur "Fourth Dimension" qui est un album à qui il faut donner plus de temps. Certains titres sont loins d'être des essentiels (The Arrival of the Demons - part 2...) mais y'a amplement de choses là-dessus qui suffisent à satisfaire ma tête (au détriment de mes oreilles). Pour ce qui est l'artwork, le groupe était déjà fidèle à ses tendances, c'est-à-dire, mauvais. Par chance que l'emballage n'est pas toujours représentatif du contenu parce qu'Hypocrisy n'aurait jamais eu autant de succès sinon. Côté voix, Tägtgren se cherche toujours et après un essai dans le death-doom, il tombe ici dans les influences black. Ce n'est pas encore la perfection au chant mais Hypocrisy a trouvé avec cet album l'essentiel de sa personnalité. Le meilleur reste à venir en plus.
Note donnée au disque :       
the.freezing.clown › vendredi 28 mars 2003 - 12:02  message privé !
Ce disque vient d'etre réédité par Nuclear Blast en version digipack avec une nouvelle pochette et 4 titres live (extrait de la compil' Nuclear Blast Fest 2000) en bonus... C'est bien sympa par contre le livret est minable...
Dark_Emperor › vendredi 21 juin 2002 - 22:40  message privé !
Killing Art , Roswell 47 , Abducted sont des morceau qui valent l'achat du disque sans hésitation....la production est parfaite et les voix black arrache ainsi que la voix death le seul problème que je reprocherai a Hypocrisy est les influence de cet album comme sur certain morceau des passage me rappelant le vieux Hard Rock....mais on s'en fou j'adore le hard alors excellent disque mais qui n'équivaut pas The Final Chapter malgrer la perfection
Note donnée au disque :