Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEn Declin › Trama

En Declin › Trama

11 titres - 49:13 min

  • 1/ _ (2:42)
  • 2/ Until Bleeding (4:42)
  • 3/ 1647 (6:02)
  • 4/ My Anger (4:00)
  • 5/ Still Anger (4:49)
  • 6/ When Edge... (4:50)
  • 7/ ...Turns Blade (4:11)
  • 8/ Isquosadmove (5:12)
  • 9/ Lost... (4:38)
  • 10/ ...In The Trama (4:35)
  • 11/ A Passage (3:32)

enregistrement

The Outer Sound Studios, Rome, Italie, 2004

line up

Andrea Tristano Aschi (guitares), Maurizio Tavani (chant), Carmelo Paci (basse), Marco Campioni (batterie, percussions), Daniele Carfagna (guitares), Marco Soellner (choeurs)

remarques

chronique

Styles
rock

Me faire parvenir un disque promotionnel d'un groupe dont le nom est En Declin est un calcul très très dangereux de la part des labels si jamais d'aventure mes pavillons que j'ai grands venaient à n'y déceler rien de vraiment satisfaisant. Présenté comme un croisement entre Jeff Buckley, Alice in Chains et Tool, ce groupe romain part déjà avec un sérieux handicap sur la ligne de départ tant il aura fort à faire pour me convaincre de la sagacité de telles allégations. Un chanteur, aussi bon et charismatique soit il, ne peut prétendre systématiquement à s'inscrire dans le prolongement de Buckley ou Keenan. Deux références, ou devrais-je dire deux chanteurs très tendances, comme Patton peut l'être aussi dans son genre, dont l'utilisation à tour de bras se révèle souvent à double tranchant. La voix de Maurizio Tavani ne fait pas tâche au milieu de ce rock bien gentil et propre sur soi, un peu fleur bleu sur les bords ; il se montre en effet capable de réaliser de belles choses. Un mauvais point pour le groupe tout de même ; beaucoup de titres sont découpées en deux parties ("My Anger" et "Still Anger", "When Edge..." et "...Turns Blade" ou encore "Lost..." et "...In The Trama"). Ces plages d'environ cinq minutes sont en réalité des suites de dix minutes qui paraissent vraiment interminables puisque En Declin ne profite jamais de l'occasion pour apporter des contrastes, des nuances, et choisit au contraire de tabler sur la même dynamique, ou plutôt le manque flagrant de dynamique qui pourtant permettrait à l'album de s'écouter avec intérêt renouvellé au gré des chansons. Comme si ce n'était pas déjà assez laborieux et pénible comme ça, les titres finissent par se ressembler entre eux si bien qu'on finit par croire que ce "Trama" n'est en réalité qu'une seule et même chanson longue de près de cinquante minutes. Les mauvaises langues y verront sans doute là un certain parallèle à dresser avec ce que leur aura inspiré le dernier Tool. Croyez-moi, le groupe américain n'est quand même pas tombé aussi bas...

note       Publiée le jeudi 18 mai 2006

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Trama" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Trama".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Trama".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Trama".