Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBolt Thrower › In battle there is no law

Bolt Thrower › In battle there is no law

9 titres - 30:23 min

  • 1/ In battle there is no law
  • 2/ Challenge for power
  • 3/ Forgotten existence
  • 4/ Denial of destiny
  • 5/ Blind to defeat
  • 6/ Concession of pain
  • 7/ Attack in the aftermath
  • 8/ Psychological warfare
  • 9/ Nuclear annihilation

enregistrement

Loco studios par Andrew Fryer, U.K.

line up

Andy Whale (batterie), Karl Willetts (chant), Daz (guitare), Gav (guitare), Jo (basse)

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Pour beaucoup, Bolt Thrower c'est surtout "Warmaster ou "the IVth crusade", beaucoup moins ce "In battle.." ou son successeur "Realm of chaos". Pourtant voilà bien le premier effort du combo anglais, signé sur vinyle solution à l'époque plutôt branché crust et grind. Soyons clair, ce disque pourrait sacrément surprendre, et surtout décevoir les amateurs du BT épique, mid tempo et headbanguant. Nan, ici les anglais, sûrement encore un peu jeunes jouent la carte d'un death limite crust jusqu'au-boutiste, déjà ultra primaire et répétitif à fond les ballons du début à la fin. L'influence de la scène grind de l'époque gouvernée par Napalm Death, Repulsion, Unseen Terror se fait ici bien sentir, que ce soit dans le riffing ultra simpliste, ou dans ces structures bien simples et directes. Pochette noir et blanc dessinée par un pote, prod' "garage", interprétation approximative, pains nombreux, "In battle" contient tous les défauts du "premier album". Pourtant il est difficile de lui ôter ce charme certain qu'il dégage. Cette déliquescence analogue au "Scream bloody gore" de Death, cette impulsivité, cet aspect déjà bien guerrier, permettent au disque de passer l'écoute sans trop de casse. Mais tout de même, il faut bien le reconnaître, dans le genre poussif ce disque n'est malheureusement pas le dernier de la classe. La faute à cette prod' peut-être trop sourde et inadéquate, ces riffs ultra simplistes genre 3 power chords par mesure, ou bien ces solos complètement hors propos, décalés qui se payent même le luxe d'être mal joués... BT se veut brutal ici, pied au plancher du début à la fin, mais pourtant on se rend déjà compte que ce n'est que sur les parties mid-tempos que le groupe s'en sort ("Forgotten existence", "Concession of pain" préfigurant le futur Bolt Thrower). Toutes les accélérations et pseudo blasts punky manquent cruellement de punch et d'énergie (la faute à un son de caisse claire plus apte à jouer du doom qu'autre chose), cassant littéralement des compos qui ne brillent pas non plus par leur inspiration. Un disque qui aurait pu être sympa avec un son adéquat (certains riffs sont bien sentis, l'ambiance nécro marche pas mal), mais là désolé, trop mou et déjà trop vieillot pour passer les années... Pour nostalgiques.

note       Publiée le mercredi 17 mai 2006

partagez 'In battle there is no law' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "In battle there is no law"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "In battle there is no law".

ajoutez une note sur : "In battle there is no law"

Note moyenne :        11 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "In battle there is no law".

ajoutez un commentaire sur : "In battle there is no law"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "In battle there is no law".

vargounet › samedi 3 février 2018 - 21:16  message privé !

Ahah pour 1988 c'est un truc de malade cet album, le chant est juste surpuissant et l'ambiance bien terrassante. Probablement un des meilleurs Bolt Thrower en prime. Le début d'une machine de guerre constante et avec une belle carrière.

Note donnée au disque :       
Dead26 › lundi 8 août 2016 - 21:30  message privé !

C’est juste le syndrome de ceux qui n’ont pas commencé par les débuts, il en faut peu aux gens pour être choqué par des riffs et une production un peu crade. Rien de bien surprenant quand on connaît bien le groupe. Cet album reste un monument de bestialité et de bonne humeur, un charme fou que les autres n’auront jamais. This is war !

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › jeudi 2 avril 2015 - 16:06  message privé !

Je me suis penché sur cet album avec de l'apréhension, de par les multiples critiques peu élogieuses sur cet album, et une première expérience avec Realm of Chaos plutôt décevante (en comapraison de la baffe Mercenary). Et pourtant, quelle claque ! Ce In Battle There is no Law est furieux, vraiment excellent de bout en bout. Du coup sa mauvaise réputation m'échappe un peu. Un vrai champ de bataille.

Note donnée au disque :       
nekrocinephiliak › mercredi 14 juin 2006 - 05:19  message privé !
Une pure merveille. Vraiment apocalyptique! Un son massif & cradingue, une batterie hyper lourde (limite Doom effectivement) qui nous l'impression que la 3eme guerre est est belle & bien commencé! J'aime tous leurs albums mais malgres tous ses defauts celui la reste un de mes pref. Jubilatoire! Choatique a souhait!
Note donnée au disque :