Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVorkreist › Sublimation XXIXA

Vorkreist › Sublimation XXIXA

9 titres - 43:35 min

  • 1/ Great order of sterile lunacy
  • 2/ Sublimation XXIXA
  • 3/ Mystical hierarchy of perdition
  • 4/ The death divine
  • 5/ Sodogma
  • 6/ TortureKult
  • 7/ Void of grace
  • 8/ VKT konklave
  • 9/ Ecstatic in repulsion

informations

Enregistré durant l'été 2005

line up

SojR-KhaSM (chant), Silmaeth (guitares), A.K. (guitares), LSK (basse), D. Terror (batterie)

chronique

Vorkreist fait partie de cette scène parisienne aux côtés des Antaeus, Arkhon Infaustus, Temple Of Baal et consort, évoluant dans un style extrême et destructeur à la gloire du Malin. Ce "Sublimation XXIXA" est leur deuxième album, après un premier essai il y a 3 ans. Dire que j'avais été déçu par le précédent méfait est peut-être un peu exagéré, mais je m'étais attendu à mieux après leur démo et il ne m'avait pas convaincu, en grande partie à cause d'une production pas adéquate (même la bio accompagnant le promo de ce "Sublimation XXIXA" souligne ce défaut du premier album !). Là, l'évolution et le progrès sont nets. Vorkreist joue beaucoup sur les atmosphères et sur ce CD, la production met réellement en valeur ces atmosphères poisseuses, lourdes oppressantes. Le son des guitares est particulièrement bien travaillé et adéquat. Les parties lentes comme sur "Sodogma" ou "Void of grace" ont un feeling énorme, elles sont entêtantes et véritablement malsaines. En fait, Vorkreist se rapproche de deux formations parisiennes principalement, Arkhon Infaustus et Hell Militia. Les premiers déjà pour l'alternance de chant black et death (particulièrement convainquant), mais aussi pour les changements de rythmes ainsi que pour le son de guitare ample. Les seconds pour cette ambiance crasseuse et maitrisée, ce sentiment de vieux glaviot craché à la face du monde, et ce son de batterie brut de décoffrage et puissant. De plus, les compos sont bonnes, efficaces et accrocheuses (rien à voir avec le précédent opus) avec des riffs headbangants et de judicieux changement de rythmes. Voilà donc finalement l'album que j'attendais de la part de Vorkreist, sale, puant et accrocheur. Ce "Sublimation XXIXA" est destiné aux fans de black/death bestial et massif.

note       Publiée le mardi 9 mai 2006

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Sublimation XXIXA" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Sublimation XXIXA".

    notes

    Note moyenne        4 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Sublimation XXIXA".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Sublimation XXIXA".

    born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

    Le gonze qui m'a communiqué son amour pour le groupe a beau compter celui-ci parmi leurs grandes réussites, et mon indulgence générale pour tout ce que fait ou a fait l'individu nommé A.K. être coupable... force est de te donner raison : quel ennui, quelle gaucherie ! Beumeu parisien générique ; blackdeath avec trop de death qui ne leur va pas, en fait. Heureusement qu'ils vont se rattraper et devenir tout le contraire.

    Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

    Très générique, le suivant sera déjà plus intéressant.

    Note donnée au disque :       
    zbr Envoyez un message privé àzbr
    s'accomode parfaitement d'un St Joseph ce skeud, un bon 5 sous son emprise. EDIT: un 3 sinon.
    Note donnée au disque :       
    Garbath Envoyez un message privé àGarbath
    Cet album est un franchement une vraie perle.. Je n'ai vraiment pas été déçu car j'ai pris une vraie claque. Un CD qui n'est pas prêt de quitter mon lecteur tiens!!
    Note donnée au disque :