Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGergovia › Coulée de lave

Gergovia › Coulée de lave

9 titres - 52:43 min

  • 1.Triomphant
  • 2.A la mémoire de Mercure
  • 3.Ame guerrière
  • 4.Le retour de mon père
  • 5.Coulée de lave
  • 6.Frères d'armes
  • 7.Fils de cette terre
  • 8.Outro
  • Le souffle du volcan
  • 9.To Asgaard we fly (Unleashed cover)

enregistrement

Enregistré durant l'hiver 2004-2005 au studio Endless Sound

line up

Lord Necron (tous instruments, chant) Horghlaert (chant clair, claviers)

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black metal

"Coulée de lave" est le deuxième album du groupe français Gergovia, aprés un premier essai intitulé "Déclaration de guerre", déjà sorti sur le label autrichien CCP Records en 2005, qui n'est pas à proprement parler un label réputé pour la qualité extraordinaire des groupes qu'il produit. Malheureusement, Gergovia n'échappe pas à la régle. Il pratique un black metal commun et dénué de charme. Oui, il y a bien pire, car on ne peut pas dire que Gergovia joue mal, mais il joue tout simplement facile, sans prise de risque pour un résultat ordinaire et plat. Comme vous le verrez si vous lisez les textes, le groupe se réclame d'un fort régionalisme auvergnat avec des paroles clichesques au possible, éculées par bon nombre d'autres formations. De plus, pour un groupe qui se réclame fier de ses racines auvergnates, qui chante et écrit donc en français, un effort au niveau de l'orthographe aurait été judicieux, car forcément, la formation perd de sa crédibilité. Juste un exemple de ces deux points (la banalité des paroles et l'orthographe dont je vous ai conservé les erreurs): "Je suis le fils de cette terre, au-delà des volcans je crie ma haine, la terre des Gaulois aujourd'hui bafouée, n'est crainte mon père tu sera vengé". Etant moi-même auvergnat, j'ai du mal à assimiler ces idées, tant elles me semblent disproportionnées, en total décalage avec la réalité et finalement inscrites dans un cliché black metal protectionniste dont certains groupes se réclament, faute d'un concept plus intéressant, bien que Gergovia ne soit en aucun cas un groupe politique, vous comprendrez de quoi je parle. Bref, passé l'aspect ridicule des paroles, je trouve la musique de Gergovia sans identité réelle, oscillant entre un black metal qui se voudrait froid et mélodique. La boîte à rythme sonne bien par contre, sauf dans les moments ultra-rapides où l'on comprend qu'un humain ne peut pas atteindre une telle vitesse, comme sur "Ame guerrière", où l'on n'entend plus que ca lorsqu'elle dépasse un nombre de bpm inhumain. La production est quant à elle correcte mais les riffs sont peu inspirés. Alors vous me direz: il y a des tonnes de groupes sans aucune originalité qui donnent un bon résultat. Je suis entièrement d'accord, beaucoup de choses ont déjà été faites, cependant, il y a les groupes qui arrivent à insuffler une once d'identité personnelle dans leur création et les groupes qui créent quelque chose de plat, forcé, voire inutile. A mes yeux, ce deuxième album de Gergovia appartient à la deuxième catégorie même si un morceau comme "Le retour de mon père" comporte de bons éléments. On l'écoute quelquefois, c'est déjà bien, mais on ne retient pas grand chose, voire rien, et on n'a pas une grosse envie de le relancer. Même la reprise d'Unleashed n'élève pas le débat. Cet état de fait ajouté au concept textuel qui ne me parle pas du tout, que je trouve même déplacé et inadéquat (après tout l'Auvergne, j'y habite depuis plus de vingt ans, je ne vois pas en quoi elle est plus bafouée qu'une autre région ou territoire, c'est l'apanage des temps modernes) résultent en un disque à s'ouvrir les veines d'ennui et de banalité. Ca ne me procure aucun plaisir de dire des choses négatives d'un groupe quel qu'il soit (qui plus est lorsqu'il est originaire de ma région, voir chronique de Pryapisme), mais il s'agit, à mes yeux, d'une copie à revoir entièrement.

note       Publiée le dimanche 7 mai 2006

partagez 'Coulée de lave' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Coulée de lave"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Coulée de lave".

ajoutez une note sur : "Coulée de lave"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Coulée de lave".

ajoutez un commentaire sur : "Coulée de lave"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Coulée de lave".

scargaroth › mercredi 14 février 2007 - 18:48  message privé !
j'ai reecouté et je lui accorde 2 ... mais il y a du progrès a faire ( faut pas que vous croyez que j'ecris ca avec un flingue sur la tempe )
Note donnée au disque :       
K › dimanche 5 novembre 2006 - 14:25  message privé !
Personellement, je le trouve excelent ce disque.
Note donnée au disque :       
scargaroth › lundi 3 juillet 2006 - 13:33  message privé !
NUL comment ce skeud a pu meriter 2??
Note donnée au disque :       
Warsaw › vendredi 26 mai 2006 - 10:22  message privé !
moi je pense qu'il s'agit d'un manifeste anti-VGE. "VGE celui qui souille notre terre auvergnate." Encore un qui n'a pas digéré Vulcania et l'A89.
darkoverwestphalia › vendredi 26 mai 2006 - 08:25  message privé !
Giscard über alles!!