Vous êtes ici › Les groupes / artistesRUwe Reckzeh › Point North

Uwe Reckzeh › Point North

  • 2006 • SynGate CD-R 2067 • 1 CD

9 titres - 64:48 min

  • 1.Maltrine (7:00)
  • 2.Illuminated Area (5:51)
  • 3.First Legion (5:43)
  • 4.The Modding Synth (7:12)
  • 5.Visual Contact (9:10)
  • 6.Deep Darkness (7:23)
  • 7.Point North (8:29)
  • 8.Port of Anchorage (6:09)
  • 9.Digital Dreams (7 :47)

line up

Uwe Reckzeh : Keyboards

remarques

chronique

Styles
electro
Styles personnels
musique Électronique new berlin school

En 1997 Uwe Reckzeh réalisait Behind the Northern Wasteland. Un cd qui m’avait plu. Aux limites de la Berlin School, Reckzeh produisait une musique qui ressemblait drôlement à l’univers de Mergener Weisser, le dynamique duo derrière Software. Point North est son 5ième effort. Fidèle à son approche, il nous offre un cd harmonieux, qui retrouve un peu cette essence de la Berlin School, lui qui a flirté avec la synth pop, le temps de 2 cd.
Pour apprécier la musique d’Uwe Reckzeh, pas besoin d’aimer les choses compliquées. Si vous êtes un fana des longues contorsions musicales et de pièces hautement élaborées, Point North ne s’adresse pas à vous. C’est plutôt un titre accessible et fort mélodieux qui comprend de belles perles musicales, comme Maltrine. Une belle petite mélodie cosmique qui ouvre avec un beau synthé enveloppant. Il laisse échapper une légère séquence qui danse dans nos oreilles. La séquence mue et prend plus de profondeur lorsque qu’une mince ligne séquentielle plus basse et nerveuse la croise. Une belle petite pièce aux séquences Tangerine Dream, à la saveur des années 90.
Si vous aimez Maltrine, le reste est dans le sac. Car les huit autres titres sont autant de douceurs harmonieuses aux rythmes variés sur des séquences progressives. L’art de modifier les rythmes, Uwe Reckzeh le possède et le manie à merveille. Tout au long de Point North les séquences sont alertes et changent de direction. Les synthés sont aux saveurs symphoniques et dansants, qui puisent leurs inspirations dans des répertoires aussi variés qu’impressionnant; de Vangelis à Synergie, en passant par la légèreté d’un Yanni et les rythmes de Jean Michel Jarre. Il n’y a pas vraiment de titres qui se démarquent plus que d’autres. J’aime bien Maltrine, Point North et Digital Dreams qui sont plus près de la Berlin School, mais cette une belle palette mélodieuse et harmonieuse qui dégage beaucoup de chaleur. Si vous accrochez à Point North je vous conseille également Behind the Northern Wasteland et Timecode, deux autres merveilles d’une musique électronique qui marient rythmes, séquences, mélodies et harmonies.

note       Publiée le mercredi 3 mai 2006

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Point North" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Point North".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Point North".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Point North".

ForceMajeure Envoyez un message privé àForceMajeure
Un sympathique album sans prétention. Les mélodies sont simples et accessibles, mais pas ennuyeuses pour autant. Le morceau Point Noth est une réussite.
Note donnée au disque :