Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHPeter Hammill › Unsung

Peter Hammill › Unsung

  • 2002 • Fie! FIE! 9124 • 1 CD

14 titres - 44:44 min

  • 1/ Gated (3:03)
  • 2/ West pole (3:33)
  • 3/ Delinquent (2:26)
  • 4/ Handsfree (2:29)
  • 5/ Eyebrows (3:36)
  • 6/ Delighted (2:58)
  • 7/ 861 and counting (4:04)
  • 8/ Exp (3:47)
  • 9/ The printer port (3:25)
  • 10/ East pole (2:44)
  • 11/ Exeunt (2:40)
  • 12/ Meg loop (3:52)
  • 13/ Gateless (3:01)
  • 14/ Deliberate (3:06)

enregistrement

Terra Incognita, Bath, Angleterre, 1999-2000

line up

Peter Hammill (instrumentation)

remarques

chronique

Pour plus de lisibilité sans doute, Peter Hammill fait officiellement passer son nouvel exercice en solitaire sous la bannière Sonix, histoire de bien marquer la différence entre ses chansons et ses rares escapades en territoires plus expérimentaux qu'on aimerait plus nombreux, mais pas nécessairement de manière si isolée. Comme si cela ne suffisait pas, le titre de ce nouvel opus est "Unsung"... Oui, ça va, on a compris Peter. Le mec qui prend de la bouteille, c'est toi ! Vu ton âge, et sauf ton respect, y a quand même plus de chance que tu sois devenu plus dur de la feuille que nous... Le parallèle avec "Sonix" s'arrête pourtant à son titre puisque Peter Hammill se retrouve cette fois vraiment seul aux commandes. Réalisé à l'époque de "In A Foreign Town", "Unsung" serait vite devenu insupportable. S'il s'avère être moins pénible à écouter avec ses sonorités plus contemporaines, mais tout aussi synthétiques, il n'est pas idiot de se demander dès à présent s'il résistera magré tout à l'épreuve du temps ? Sa récente collaboration avec Roger Eno - par ailleurs développée à la même époque - lui a sans doute redonné des ailes. "The Appointed Hour" ne faisait pourtant qu'enfoncer des portes ouvertes. L'ambient, c'est si facile à faire, que la question qui se pose vraiment est celle du tri. Sélectionner les instants où il se passe vraiment quelque chose. Ce n'est pas ma manière à moi pour dire qu'il ne se passe rien sur "Unsung" mais, comme pour "Sonix", il est difficile de ne pas résister à la tentation de mettre cet essai en parallèle à d'autres, créés par des artistes confirmés et dont c'est le style de prédilection, pour se rendre compte qu'il vaut mieux considérer ce nouvel essai comme un simple divertissement. Certes, c'est Peter Hammill tout de même, et pour celles et ceux qui croyaient jusqu'à présent que le bonhomme n'était que chanteur, ça risque d'être une agréable surprise. Il y a bien des moments intéressants, perturbants mêmes ("Handsfree", "861 and Counting", "The Print Port") mais pour le reste... Toutes ces "chutes" enregistrées quelque part entre "None of The Above" et "What, now ?" ont quand même au moins le mérite d'être plus captivantes que le premier mais moins accompli que le second.

note       Publiée le dimanche 30 avril 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Unsung".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Unsung".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Unsung".