Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHPeter Hammill › Room temperature live

Peter Hammill › Room temperature live

  • 1991 • Fie! FIE! 9110 • 2 CD

21 titres - 145:39 min

  • 1/ The Wave (3:40) - 2/ Just Good Friends (5:16) - 3/ Vision (4:51) - 4/ Time to Burn (5:01) - 5/ Four Pails (6:19) - 6/ The Comet, The Course, The Tail (9:45) - 7/ Ophelia (4:12) - 8/ Happy Hour (9:16) - 9/ If I Could (5:57) - 10/ Something About Ysabel's Dance (7:38) - 11/ Patient (10:02) - 12/ Cat's Eye/Yellow Fever [running] (6:04) - 13/ Skin (5:31) - 14/ Hemlock (8:20) - 15/ Our Oyster (7:12) - 16/ The Unconscious Life (5:57) - 17/ After the Show (11:01) - 18/ A Way Out (8:46) - 19/ The Future Now (4:07) - 20/ Traintime (5:53) - 21/ Modern (10:51)

enregistrement

Canada, USA et Angleterre, février - mars 1990

line up

Stuart Gordon (violon), Peter Hammill (guitare, claviers, chant), Nick Potter (basse)

remarques

chronique

Styles
rock

Audacieux témoignage en concert que ce "Room Temperature Live" puisqu'il propose ni plus ni moins que de reproduire l'intégralité du tour de chant de l'artiste tel que pratiqué à la veille du printemps 1990 et qui l'a amené à se présenter au Canada, aux États-Unis et en Angleterre dans la formule inédite d'un trio. Aux côtés des fidèles Stuart Gordon au violon et Nick Potter à la basse, Hammill roi accompagne son chant, poignant comme jamais, tantôt au piano, tantôt à la guitare. L'émotion est palpable de bout en bout durant ces copieuses cent quarante minutes remplissants les deux disques à ras bord. Austère alors ce "Room Temperature Live" ? Un peu oui, surtout pour toutes celles et tout ceux qui n'ont pas franchement pris l'habitude de pouvoir se passer d'une section rythmique digne de ce nom. Pourtant, Nick Potter n'est pas en reste et ne manque pas de faire vibrer ses cordes sur les titres les plus nerveux car, en dépit des apparences, ce disque peut aussi se montrer nerveux. Exercice sans doute plus difficile encore pour toute personne étrangère à cet univers sensible mais toujours passionné. Se posera donc très vite le problème du choix des titres, et vu le catalogue toujours plus conséquent des morceaux écrits par Peter Hammill, le chanteur a, de fait, l'embarras du choix. Comme souvent, et promotion oblige, priorité sera donc donnée aux dernières productions en date, entendez "Out of Water", "In A Foreign Town" et "Skin". "And Close As This" n'étant curieusement pas du tout représenté alors que, eu égard à son minimalisme assumé, c'était plutôt lui qu'on attendait. C'est finalement bienvenu puisque au moins deux des trois albums précités ont toujours souffert d'une production daté que des arrangements revus et corrigés ici permettent enfin d'apprécier à leur juste valeur. Hammill se fait plaisir en remontant jusqu'à son passé le plus lointain ; l'occasion de revenir sur "Vision", extrait de "Fool's Mate", son tout premier album. L'ombre de Van Der Graaf plane aussi par moments mais, comme d'habitude, on s'égare rarement plus loin que "The Quiet Zone/The Pleasure Dome". "Room Temperature Live" est au final un recueil vibrant de chansons au cachet Hammillien affirmé. En dépit de l'excellente prestation donnée ici par notre trio, cela restera avant tout une affaire destinée presqu'exclusivement à ses plus fidèles admirateurs.

note       Publiée le dimanche 30 avril 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Room temperature live".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Room temperature live".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Room temperature live".

LANARPHABETE › vendredi 26 mai 2006 - 09:44  message privé !
Arf !!! Pas d'accord avec toit. Room temperature est tout sauf un album réservé aux admirateurs de l'artiste. Sublime témoignage de ce que peut être un concert de Peter. Chaque disque de Hammill est déroutante d'ailleurs pour celle ou celui qui le découvrirait. Room n'échappe pas à la règle.
Note donnée au disque :