Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMinistry › In case you didn't feel like showing up

Ministry › In case you didn't feel like showing up

cd • 6 titres

  • 1The Missing
  • 2Deity
  • 3So What
  • 4Burning Inside
  • 5Thieves
  • 6Stigmata

enregistrement

Enregistré pendant la tournée américaine 1989-1990

line up

Martin Atkins (batterie), Paul Barker (basse, claviers), Jello Biafra (porte-drapeau), Chris Connelly (guitare, chant), Al Jourgensen (chant, guitare), Nivek Ogre (guitare, claviers, chant), Bill Rieflin (batterie), Mike Scaccia (guitare), Terry Roberts (guitare), William Tucker (guitare), Joe Kelly (chant)

remarques

chronique

"Au cas où t'avais pas envie de te pointer"..... Ministry vient jusqu'à chez toi. Voilà en substance ce que nous dit ce titre du premier album live de Ministry. Au moins les bougres font preuve d'imagination contrairement à tous ces groupes qui intitulent leur disque "Live in...". Particularité qui perdurera avec les tournées suivantes de Ministry intitulées "Sphinctour" (pour la similarité phonétique avec sphincter), "Fornicatour" pour fornicateur (fornicator) ou encore dernièrement, Masterbatour pour masturbateur (masterbator, master=maître). Mais revenons à ce live. Six titres enregistrés pendant la tournée nord-américaine 1989-1990 de Ministry, trois titres tirés de "The land of rape and honey" que sont "Deity", "The missing" et "Stigmata", et trois titres qui figurent sur "The mind is a terrible thing to taste", à savoir, "So what", "Burning inside" et "Thieves". Le son est excellent pour un live, peut-être même trop par moment, si bien que le rendu peut sembler proche d'un enregistrement studio (probablement le résultat du mixage), finalement c'est surtout dans les vocaux monstrueux d'Al et dans le son de batterie qu'on reconnaît la furie qu'un concert de Ministry représente. Le culte Jello Biafra est crédité en tant que "serment du drapeau" ("flag pledge") dans le livret ; pour ceux qui ont vu la vidéo "Tapes of wrath", regroupant tous les clips du groupe, c'est l'allumé qui porte la bannière étoilée en feu et qui harangue le public lors du clip live de "The land of rape and honey". Un clip qui était d'ailleurs tiré de la cassette vidéo "In case you didn't feel like showing up" que je n'ai pas eu l'honneur de voir, mais un jour, je l'aurai. Un live surpuissant, un "So what" mythique de plus de 11 minutes avec un Al Jourgensen complètement déchaîné, encore mieux que sur disque je trouve. Le son de batterie sur l'intro de "Burning inside" est énorme, pour un titre jouissif au refrain dévastateur. Les samples sont bien en avant puis arrive le génial "Thieves", avec son intro culte, le sample du commandant dans "Full Metal Jacket" de Kubrick toujours présent bien entendu dans cette fin apocalyptique. Définitivement, le meilleur morceau de ce live en compagnie d'un "So what" épique. Ministry conclut sur un "Stigmata" qui prend toute son ampleur en live, exit le son studio un poil faiblard qu'il avait sur le disque "The land of rape and honey". Une fin comme il se doit, un concert de Ministry est une superbe expérience que je recommande à tout le monde. N'étant pas un grand fan de disque live, je n'aime pas mettre de trop grosses notes à ceux-ci, c'est pourquoi un 4/6 me semble mérité pour un témoignage capturé en concert. Indispensable pour les fans du groupe, ça, c'est certain.

note       Publiée le mercredi 26 avril 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "In case you didn't feel like showing up".

notes

Note moyenne        11 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "In case you didn't feel like showing up".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "In case you didn't feel like showing up".

Demonaz Vikernes › samedi 3 février 2018 - 00:17  message privé !

Bon après écoute, la source semble un peu différente. Chant plus en avant, batteries plus en arrières, entre autre. Ça reste un putain de concert, et le plaisir d'entendre du Lard live n'a pas de prix. Pailhead joué façon Ministry c'est sacrément efficace également. Chaudement recommandé, malgré l'artwork horrible.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mardi 12 décembre 2017 - 15:40  message privé !

Bon, eh bien Cleopatra a sorti une version audio quasi complète de ce concert pour ceux que ça intéressent...

Note donnée au disque :       
grinningFace › mardi 10 juillet 2012 - 20:55  message privé !

A moins de ressortir les vieilles bandes, maintenant ça va plus être possible...

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mardi 10 juillet 2012 - 19:55  message privé !

par contre ça fait 22 ans qu'on attend un live à la hauteur...

Note donnée au disque :       
grinningFace › mardi 10 juillet 2012 - 18:45  message privé !

Je sais... Je prends pas trop de risque, mes louloutes... Mais ça faiche...

Note donnée au disque :