Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesYYes › Yessongs

Yes › Yessongs

  • 2001 • Atlantic AMCY-6293/5 • 3 CD

13 titres - 129:16 min

  • 1/ Opening excerpt from firebird suite (3:45)
  • 2/ Siberian khatru (9:50)
  • 3/ Heart of the sunrise (11:26)
  • 4/ Perpetual change (14:08)
  • 5/ And you and i (10:55)
  • 6/ Mood for a day (3:52)
  • 7/ Excerpts from The six wives of Henry VIII (3:52)
  • 8/ Roundabout (8:33)
  • 9/ I've seen all good people (7:00)
  • 10/ Long distance runaround, The fish (13:45)
  • 11/ Close to the edge (18:41)
  • 12/ Yours is no disgrace (14:21)
  • 13/ Starship trooper (9:25)

enregistrement

Enregistré lors de la tournée de 1972

line up

Jon Anderson (chant), Bill Bruford (batterie), Steve Howe (guitare, chant), Chris Squire (basse, chant), Rick Wakeman (claviers), Alan White (batterie)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité - à cette occasion, le disque a été imprimé sur trois cds, et non deux, comme on le trouve habituellement en commerce, rendant l'objet plus conforme à l'original, avec sa pochette dépliante en triptyque.

chronique

Styles
progressif
Styles personnels
symphonique

Ce copieux album en concert est vraiment à considérer comme une compilation de grand cru puisqu'elle revisite tout le répertoire classique du Yes de la grande époque, reprenant les meilleurs morceaux de "The Yes Album", "Fragile" et "Close to the Edge", une période faste qui témoigne de la rapide montée en puissance d'un groupe qu'on n'avait pas vu venir. La prise de son est excellente et le groupe déborde d'énergie, donnant encore plus de pêche à des morceaux déjà emballants à l'origine ("The Fish", "Starship Trooper", "Perpetual Change"). Oui, Yes peut faire hurler les amplis et jouer au rouleau compresseur, on l'oublie trop souvent. Et "Yessongs" est là pour nous le rappeler. Profitez-en, car c'est le seul à le faire avec une telle conviction. A plus d'un titre, je recommanderais cet album aux néophytes, histoire de se familiariser avec les compositions du groupe, tout en s'exposant au naturel d'un groupe qui, dans ces conditions, paraît moins rigide. Une fois encore, je rechigne à donner la côte la plus élevée, même s'il s'agit là de leur meilleur album en concert. Et à nouveau pour deux raisons (bonnes ou mauvaises, vous commencez à prendre la mesure de ma mauvaise foi légendaire) : d'abord, parce que Bill Bruford n'est présent que sur un titre - eh oui - et que son remplaçant définitif, Alan White, genre bûcheron écervelé, ne se montre pas encore à l'aise sur des titres qui fondamentalement nécessitent un toucher. Ensuite parce que, même si cet album est des plus recommendables, il incarne aussi le paroxysme du superflu. Il suffit que vous soyez dans un mauvais jour pour passer complètement à côté de ce disque (pour rappel, triple à l'origine, et désormais au format double cd). C'est clair, écouter du Yes, faut avant tout le vouloir. Et après seulement on pourra en retirer du plaisir. Attention toutefois à l'overdose qui apparaît plus vite qu'on ne le croit. Et si ces arguments sont défendus par tout ceux qui fuient les fioritures de ce type, en toute honnêteté, je ne peux pas leur donner tort à 100%...

note       Publiée le jeudi 3 janvier 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Yessongs".

notes

Note moyenne        17 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Yessongs".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Yessongs".

Nicko › vendredi 15 mai 2015 - 20:21  message privé !
avatar

Live faramineux ! Condensé de 3 albums énormes, le tout en live ! Quelle classe, mortel !

Note donnée au disque :       
floflo79 › mardi 17 juin 2014 - 18:48  message privé !

Pour moi, c'est un des meilleurs albums "live" de tous les temps. Toutes les meilleurs chansons de Yes sont là, et en plus, ils sont améliorées par le concert. En gros, Yessongs c'est : Close To The Edge + The Yes Album + Fragile + Magie du live.

Note donnée au disque :       
Ramon › lundi 8 juillet 2013 - 18:55  message privé !

On entre dans le saint du saint, l'apothéose du groupe en live.

Note donnée au disque :       
bubble › jeudi 25 octobre 2012 - 11:15  message privé !

oui certe le moment solo de wakeman est dispensable un peu comme le solo de howe quoi ..

Grandgousier › lundi 4 janvier 2010 - 19:09  message privé !

La grandiloquence du morceau d'introduction m'a fait peur. Wakeman casse un peu les couilles de temps en temps mais dans son ensemble ce live est excellent.

Note donnée au disque :