Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesYYes › Close to the Edge

Yes › Close to the Edge

3 titres - 37:56 min

  • 1/ Close to the edge (18:36)
  • 2/ And you and i (10:13)
  • 3/ Siberian khatru (8:57)

enregistrement

Advision studio, Londres, Angleterre, avril 1972

line up

Jon Anderson (chant), Bill Bruford (batterie), Steve Howe (guitare, chant), Chris Squire (basse, chant), Rick Wakeman (claviers)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles
progressif
Styles personnels
symphonique

Quand un initié veut introduire un néophyte à l'univers baroque de Yes, "Close to the Edge" s'impose comme une référence absolue. Tout ce qu'il faut savoir est contenu dans ces quarante minutes là. Tout le monde le sait. Tenter l'aventure Yes, c'est s'embarquer dans un long voyage fait de féérie, de magie et de merveilleux. Une mise en scène fantastique et lyrique propice à une stimulation de l'imagination. Pour y parvenir, Yes a pour lui deux atouts. Premier fait marquant : la pochette. Oui, je sais, ça n'a l'air de rien comme ça, mais cette donne est importante. Tout comme pour celle de "Fragile", c'est Roger Dean qui s'y colle. Avec un nouveau logo, reconnaissable entre tous, et une imagerie héroic-fantasy, il va créer un univers onirique indivisible de celui de Yes, leur conférant un impact visuel retentissant, en dépit de l'absence de vidéoclips. A première vue, la pochette de "Close to the Edge" n'a rien d'exceptionnel, mais c'est quand on la déplie que la magie s'opère. Demandez un peu à vos pères et mères qui ont vécu cette expérience à l'époque des faits ce qu'ils en pensent ; le simple fait de dévorer des yeux ces cascades irréelles alors que le chant de mille oiseaux prennent d'assaut les écouteurs a de quoi vous faire planer. Un effet proprement stupéfiant. Second point : la musique, bien sûr ! Yes repousse ses propres limites, allant "au bord du gouffre" avec sa longue suite expérimentale en quatre mouvements, devenant rapidement un canon du genre qui fera vite des émules. Sans précédent, "Close to the Edge" conceptualise la réalisation d'un disque, un pas plus loin que le fît déjà "Sergent Pepper's Lonely Hearts Club Band". En clair, Yes naît véritablement avec ce disque. Ce n'est pas pour autant qu'ils oublient de rester des mélodistes hors pairs comme le montre "And You and I". Mais si je garde mes réserves pour ne pas élever ce disque au rang de chef-d'oeuvre absolu, c'est pour deux raisons (bonnes ou mauvaises) : parce qu'à force d'avoir été entendu, l'album en devient redondant, mais aussi, parce que ne pas lui attribuer la côte maximale est pour ainsi dire considéré comme une déclaration de guerre dans le milieu progressif, et j'ai une réputation à défendre...

note       Publiée le jeudi 3 janvier 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Close to the Edge".

notes

Note moyenne        70 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Close to the Edge".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Close to the Edge".

bubble › lundi 13 juillet 2015 - 10:15  message privé !

Yep , on en a déjà discuté ... Wetton s'est fait retirer une tumeur d'un kilo au foie .... Pas de très bon augure tout ca .....

torquemada › dimanche 12 juillet 2015 - 14:33  message privé !

Surtout que Lemmy n'a pas l'air en grande forme...

Note donnée au disque :       
Dun23 › dimanche 12 juillet 2015 - 12:36  message privé !

Ah putain, j'étais pas au courant! Clair que c'est l'un des bassistes qui m'a le plus marqué, ce mec était d'une inventivité assez incroyable. Après Jack Bruce il n'y a pas longtemps, c'est une mauvaise période pour les bassistes de légende.

Note donnée au disque :       
gibsonbacker › samedi 11 juillet 2015 - 14:12  message privé !

Chris Squire est décédé le 28 juin 2015. Réécoutez Close To The Edge et essayez de l'imaginer sans cette basse à la fois agressive et inventive. Je lui dois bien plus que la moitié de mon pseudo et sa disparition m'attriste profondément.

Note donnée au disque :       
floflo79 › mardi 17 juin 2014 - 18:45  message privé !

Album culte du rock progressif, Close To The Edge reste pour moi une expérience musicale inégalée. Le mysticisme du morceau titre, la douceur folk contrebalancée par les moments plus rock de And You And I, et le prog-funk de Siberian Khatru sont autant d'éléments qui font de Close To The Edge l'album ultime de Yes.

Note donnée au disque :