Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDemigod › Slumber of sullen eyes

Demigod › Slumber of sullen eyes

12 titres - 64:28 min

  • 1/ Apocryphal
  • 2/ As I behold I despise
  • 3/ Deadsoul
  • 4/ The forlorn
  • 5/ Tears of god
  • 6/ Slumber of sullen eyes
  • 7/ Embrace the darkness/Blood of the perished
  • 8/ Fear obscures from within
  • 9/ Transmigration beyond eternities
  • 10/ Towards the shrouded infinity
  • 11/ Perpetual ascent

enregistrement

Recorded & Mixed at Tico Tico Studio, Kemi, Finland

line up

Esa Linden/guitar,vocals ; Jussi Kiiski/guitar ; Seppo Taatila/drums ; Tero Laitinen/bass

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Groupe culte de la scène death finlandaise, l'expresison n'étant pas pour une fois galvaudée, X-treem se dit qu'après tout c'est dans les meilleurs pots qu'on fait les meilleures soupes. alors pourquoi pas ressortir une vieille soupe ? Ma foi même bien pourrie, elle tue encore celle-là ! Très difficile à trouver actuellement cette réédition tombe très bien pour une fois. Demigod est donc un pionnier du death en Finlande, mais également un pionnier dans le style death" sombre". Non, Immolation'a rien inventé, il suffit d'écouter cette galette, tout est déjà là. Le riffing crade, entre un Immolation et le premier Amorphis, les petits arrangements de claviers, le chant "soufflé", les compos variés à la fois catchy et travaillées. Un peu l'archétype du disque réussi tout simplement. Pour certains cela sonnera forcément daté, et il aura quelque part raison. Le son de l'époque, les rythmiques aussi, mais pourtant je trouve que le disque n'a pas pris une ride... En terme d'ambiance voilà bien un gros monstre, quelque part en furie, poisseur et désolation, Demigod pose ses riffs infâmes, parfois à pleine vitesse, d'autres fois quasi pachydermique (certains passages font penser à Autopsy)... Difficile cependant de détacher un quelconque morceau, l'effet "monolithe" est très présent, de même que le côté austère de la chose. Le disque est sale, crade comme un mauvais film gore avec ce son de gratte putréfié, la batterie s'enflamme de façon calculée... La recette est la même que sur la plupart des confrères, seule l'atmosphère change. Même alternance de riffs mutés avec tremolo, quelques solos, une rythmique adéquate n'hésitant pas à taper quelques contre temps de temps à autres... Bref, les amateurs de death sombre qui cherchait le maillon manquant entre un Entombed et Immolation devraient se ruer sur cette réédit', on tient là un sacré disque du genre...

note       Publiée le jeudi 20 avril 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Slumber of sullen eyes".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Slumber of sullen eyes".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Slumber of sullen eyes".

Raudus › jeudi 11 juillet 2019 - 11:27 Envoyez un message privé àRaudus
avatar

Les mélodies et l'atmosphère sont assez prenantes, mais ça manque de mordant sur les parties en mid tempo. Ça plus les basses fréquences très en avant dans le mix, ça en devient presque douillet. Pas un classique, mais ça accompagne très bien un whisky.

born to gulo › jeudi 11 juillet 2019 - 07:51 Envoyez un message privé àborn to gulo

Ce groupe m'a jamais collé plus qu'une demie-molle.

Raven › mercredi 10 juillet 2019 - 22:21 Envoyez un message privé àRaven
avatar

Il paraît que ce groupe est caché dans le sac à main de Mimie Mathy.

Dead26 › lundi 8 août 2016 - 14:26 Envoyez un message privé àDead26

Découvert grâce à une chro dans un célèbre magazine quelque part dans le temps. Je sais plus pourquoi c'était aussi culte ce truc, j'adorais cet album mais le soufflet est bien retombé depuis.

Ré-écoute en demi-teinte...

Note donnée au disque :       
metalgrave › jeudi 10 février 2011 - 14:01 Envoyez un message privé àmetalgrave

bien sombre avec de super passages mais les grats manquent de groove au niveau des tempos sur quelques morceaux comme slumber . cela gache un peu l'ensemble . dommage car la plupart des titres son vraiment excellent