Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTusk › Get Ready

Tusk › Get Ready

15 titres - 30:04 min

  • 01. Dracula Dragon Trick
  • 02. Uptown Nights
  • 03. Make A Mess
  • 04. Get Ready
  • 05. A Animal Has A Nice Day
  • 06. Green Love
  • 07. Blood
  • 08. Six-Act Descent To The Lower Reaches
  • 09. So Long, Farewell
  • 10. A Animal Has A Nice Day (Live)
  • 11. Make A Mess (Live)
  • 12. Dracula Dragon Trick (Live)
  • 13. Green Love (Live)
  • 14. Six-Act Descent To The Lower Reaches (Live)
  • 15. Blood (Live)

enregistrement

Recorded in the winter of 2002 at studio Greg Studios II in Chicago. Engineered and mixed by Greg Norman. Remixed by Greg Norman in september 2005 at studio Greg Studios II. Remastered by Alan Douches at West West Side in September 2005.

line up

Larry Herwey (Batterie) - Laurent Lebec (Basse) - Trevor Debrauw (Guitares, Claviers, Mandoline) - Jody Minnoch (Voix, Claviers, Slide-Guitare) - Cythare de "Green Love" : Ben Pitani

remarques

chronique

Styles
hardcore
new school
metal extrême
grindcore
Styles personnels
avant-grind / hardcore

Je l'ai attendu ce CD. Et c'est un euphémisme. Étant un gros, gros fan de Tusk, cette réédition remixée / remasterisée de "Get Ready", leur premier CD, ne pouvait que me faire bouillir d'impatience, même si je ne voyais pas trop l'intérêt d'un remaniement du son - celui-ci étant déjà excellent à la base. Après réception de ma tant désirée commande, première claque : l'artwork de Aaron Turner (monsieur Hydrahead / Isis / etc) est comme à l'accoutumée très, très classe, tout en psychédélisme bizarre, composé essentiellement de têtes de mort oranges virevoltant dans un chaos guerrier de cercueils aériens. Deuxième claque, plus mitigée : le son. A la base, "Get Ready" avait une prod franchement noisy, débordante de saturation, avec une batterie ultra-organique et dégueulasse apportant une touche roots qui participait bien à la personnalité de ce CD. Alors OK, dans le "Get Ready" 2006, tout est plus lisse, mais la Alan Douchisation jarte une bonne partie de ce son de batterie raw et ultra brutal dont je parlais plus tôt. On a donc affaire à un gros son propre plus commun, sûrement pour ne pas rebuter les fans de Pelican (à la base simple side-project de Tusk...!) qui découvriront les mighty Tusk par l'intermédiaire de cette réédition... Mais passée cette petite déception, on s'aperçoit que le remixage permet de (re)découvrir toutes les petites subtilités riffistiques qui étaient légèrement noyées dans le bruit. Et "Get Ready" en regorge : il se dégage de ces neuf titres un feeling absolument unique mêlant harmonies bizarres et forestières (qui seront d'ailleurs largement développées dans leur second et dernier opus, "Tree Of No Return") et ultraviolence grindisante. "Get Ready", c'est le passage au milk-shake de "Sounds Of The Animal Kingdom" de Brutal Truth (dont l'ambiance est assez similaire je trouve), de l'urgence d'Acme et de l'originalité de Discordance Axis ou Exit 13, avec un léger côté early Converge, le tout recraché sous forme de masse sonore terreuse et organique. Au menu, des blasts ultra rapides et abrasifs complètement jouissifs, une voix possédée oscillant entre cris extrêmes et passages parlés, des riffs bizarres et dissonants au possible (avec originalité), mais au feeling assez "méditatif" (proche de Pelican) malgré tout. Un maelström d'expérimentations bien utilisées, telle que cette cithare cosmique sur "Green Love" (mon titre préféré par ailleurs) ou bien la mandoline psychédélique de "Six-Act Descent To The Lower Reaches", et de violence presque maîtrisée - quelques trucs sonnent un peu approximatifs mais ne gênent absolument pas. Quelques passages proto-Pelicanesques viennent ralentir parfois le tempo ("A Animal Has A Nice Day", "Six-Act Descent To The Lower Reaches") sans que l'intensité générale en patisse. Le chaos sonore développé est harmonieux et presque apaisant. Neuf titres, neuf chefs-d’œuvre de hardcore grindisant et noisy : rien à jeter. De plus, les six live présents dans la réédition nous permettent de se faire un aperçu de la tuerie que devait être ce défunt groupe sur scène : exécution parfaite sans mettre de côté le feeling, enregistrement très correct. La section multimédia nous fait profiter en vidéo (de très bonne qualité) de l'enregistrement de ces titres (visiblement dans le studio d'une radio) et d'une interview malheureusement non sous-titrée. Achat extrêmement conseillé donc pour tous les amateurs de grindcore non conformiste, de hardcore violent et noisy et de Pelican. Reformez nous Tusk, putain de bordel !

note       Publiée le jeudi 20 avril 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Get Ready".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Get Ready".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Get Ready".

juj › lundi 15 octobre 2007 - 22:11  message privé !
hé, y se présente bien, ce nouveau disque - c'est encore un truc monomorçalique, c'est ça ?
Powaviolenza › vendredi 12 octobre 2007 - 13:23  message privé !
avatar
Vraiment zarbe ce nouveau titre, bien plus lourd, un peu Pelican qui baise avec Today Is The Day et les Blood Brothers...
Note donnée au disque :       
Powaviolenza › vendredi 12 octobre 2007 - 13:00  message privé !
avatar
http://www.myspace.com/tuskgrind --> nouveau titre, extrait de "Resisting Dreamer", leur nouvel et dernier album, avec Toby Driver et Evan Patterson (Young Widows) au chant...
Note donnée au disque :       
Powaviolenza › mardi 27 mars 2007 - 18:17  message privé !
avatar
Oui mais le groupe a quand même splitté, "Nighttime..." a visiblement été enregistré y'a super longtemps... Enfin c'est ce que j'avais cru comprendre :)
Note donnée au disque :       
blub › mardi 27 mars 2007 - 04:10  message privé !
The new record will be entitled "Nighttime Stories." c'est la seule info trouvable, devrait sortir d'ici peu.
Note donnée au disque :