Vous êtes ici › Les groupes / artistesMManngard › Circling buzzards

Manngard › Circling buzzards

9 titres - 30:16 min

  • 1. Wreathed In Rot
  • 2. Safe With Me
  • 3. Gravegang
  • 4. Tomb Of God
  • 5. Bury The Head
  • 6. Unattainable Fuck
  • 7. Into The Quagmire
  • 8. It Was Demons
  • 9. Blood On My Face

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

line up

Olav Iversen (vocaux) Olav Kristiseter (guitare) Iver Sandoey (batterie) Einride Torvik (basse)

remarques

Réalisé en coopération avec Candlelight Records

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
death/thrash technique

"Circling buzzards" est le premier album des norvégiens de Manngard, groupe peu connu puisqu'il n'avait sorti qu'un ep éponyme auparavant. Manngard pratique un death/thrash metal technique, par moments saccadé et pas noyé dans le blast beat à outrance. La voix n'est pas typiquement death metal outre-tombe, mais se rapproche d'un Tom Araya sur l'album de reprises punk de Slayer, "Undisputed attitude". Les textes du disque sont basés sur une oeuvre de l'écrivain américain William Faulkner qui relate l'histoire d'une famille américaine possédant une ferme, un père tyrannique et monstrueux à sa tête qui les entrainent à commettre des atrocités, des voyageurs qui disparaissent de manière étrange et qui selon la rumeur, finiraient dans les marécages alentours. Passées ces considérations conceptuelles, Manngard, quoiqu' efficace sur certains morceaux, n'impose pas assez sa patte à mon goût, le rendu fait parfois penser à du The Haunted un peu trop linéaire. Ceci est peut-être dû à l'inexpérience du groupe, mais les morceaux du disque ne se différencient pas assez les uns des autres. On a donc une galette honnête pour un premier album mais pas encore assez personnel. Le point fort du groupe me semble la diversité dans les vocaux, qui changent au sein d'un même morceau comme sur "It was demons", et alternent entre vocaux "Tom Arayesques", voix plus death et d'autres plus hardcore furieux ("Into the quagmire"). On notera au passage la belle apparition de Grutle Kjellson d'Enslaved dans un registre vocal purement black metal dont le groupe s'éloigne peu à peu sur un morceau assez différent du reste de l'album, plus black metal. Le groupe a peut-être trop tendance à partir dans tous les sens, il manque une ligne directrice bien propre, mais il n'y a pas de raison étant donné les capacités instrumentales de Manngard que cela n'arrive pas avec un peu plus d'expérience et de maturité. Un premier essai honorable donc, qui demande confirmation et approfondissement par la suite.

note       Publiée le mercredi 19 avril 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Circling buzzards".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Circling buzzards".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Circling buzzards".

Iormungand Thrazar › jeudi 20 avril 2006 - 00:54 Envoyez un message privé àIormungand Thrazar
c'est marrant que tu dises ça car les chroniques que j'ai lu étaient plutot plus élogieuses que la mienne: 8/10 dans Terrorizer ou 4/5 dans Kerrang.
Note donnée au disque :       
stickgrozeil › mercredi 19 avril 2006 - 21:48 Envoyez un message privé àstickgrozeil
C'est bien la première critique pas trop catastrophique que je lis concernant cet opus... Je sais, ça fait pas avancer le schmiblick... lol