Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPryapisme › Pump up the pectine

Pryapisme › Pump up the pectine

cd • 4 titres • 20:31 min

  • 1Les formes syncopales des blocs auriculo-ventriculaires de la myocardite rhumatismale à propos d'un cas ayant nécessité une stimulation endocavitaire transitoire
  • 2Suppositorium granifujnikoi?
  • 3Le doryphore de Kafka
  • 4S.E.P.

line up

Banjamin (claviers) Jack (guitare) Fymon (basse) Ryko (batterie, basse et clarinette) Rudz (mixage)

remarques

Le groupe fait partie du collectif Proche du ravin: www.procheduravin.org

chronique

Styles
ovni inclassable
Styles personnels
jazz core disco metal

Nommé d'après cette maladie célèbre de l'érection aigüe et chronique, Pryapisme est un jeune groupe auvergnat originaire des alentours de Clermont-Ferrand. Les groupes inutiles y pullulent comme partout, mais une fois n'est pas coutume, ce n'est pas du tout le cas avec ce dernier. Impossible de catégoriser la musique du groupe dans une case, elle est le résultat d'un mélange des genres inattendu et osé. Ils se qualifient de "jazz core disco metal", mélangent des influences aussi diverses que la musique de jeux vidéos, le jazz, l'électro, la bossa nova, le metal. Bref, ils sont forcément amateurs d'artistes comme Fantomas, Mr Bungle et Mike Patton. Sortie en 2005 et autoproduite, la deuxième démo de Pryapisme qui fait suite à "Or bleu" (2001) est une démo d'une qualité que l'on aimerait retrouver plus souvent. Le son est très correct, beaucoup de groupes autoproduits souhaiteraient avoir une telle sonorité. La musique du groupe est riche et dense, sans réelle structure couplet-refrain, beaucoup de changements de rythme, folle, vigoureuse et instrumentale (excepté quelques cris de loups "humains" ou éructations spontanées). Une bonne idée d'ailleurs que de ne pas avoir noyé une musique aussi intéressante sous un flot de voix parfois totalement inutiles. Le groupe est cohérent, ça s'entend, à noter la bonne performance de Ryko à la batterie dont on entend l'aisance indéniable derrière les fûts. Vous l'aurez compris en lisant les titres, le groupe existe dans un univers original bien à lui, décalé, old-school mais avec des sonorités modernes et qui ne se prend pas trop au sérieux. Pour autant la musique n'est pas bâclée ni ridicule le moins du monde, au contraire, il vous faudra plusieurs écoutes pour l'apprécier à sa juste valeur, et même après ça, vous n' y arriverez peut-être pas. Pas mal de breaks atmosphériques qui ne font que renforcer les passages plus violents avec des juxtapositions d'effets que j'ai rarement entendu. Devant la difficiulté d'analyser proprement la musique proposée par Pryapisme (eux-mêmes ont du mal, puis finalement on s'en fout), je vous invite à écouter les deux extraits liés à cette chronique. Gageons qu'avec un peu plus de maturité et la possibilité pour les membres du groupe de travailler plus souvent ensemble (les membres ne résidant pas dans les mêmes villes et pour certains en études à quelques centaines de kilomètres), Pryapisme pourrait grandir vite. A suivre de près!

note       Publiée le lundi 17 avril 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Pump up the pectine".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Pump up the pectine".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Pump up the pectine".

Klarinetthor › vendredi 28 octobre 2016 - 14:09  message privé !

Allez, go! comme dirait Saimone (merci de l'alerte hier), surtout si vous voulez une disquette avec un chaton satanique: https://pryapisme.bandcamp.com/

nicliot › lundi 18 octobre 2010 - 18:50  message privé !

La démo rocococore est très bonne

born to gulo › lundi 18 octobre 2010 - 16:12  message privé !

il l'est

Note donnée au disque :       
born to gulo › lundi 30 août 2010 - 08:53  message privé !

apparemment, il va peut-être enfin sortir, d'ici un mois

Note donnée au disque :       
Rendez-Moi › lundi 29 décembre 2008 - 16:35  message privé !

l'album est sortit ou bien ? il envoie nos cerveaux dans un espace genre gros-death-qui-se-prendrait-pour-Earth-Wind-And- Fire ?