Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTMcCoy Tyner › Inception

McCoy Tyner › Inception

6 titres - 31:39 min

  • 1/ Inception (4:28)
  • 2/ There is No Greater Love (6:21)
  • 3/ Blues for Gwen (4:27)
  • 4/ Sunset (4:41)
  • 5/ Effendi (6:40)
  • 6/ Speak Low (6:16)

enregistrement

USA, 10 janvier 1962

line up

Art Davis (contrebasse), Elvin Jones (batterie), Mccoy Tyner (piano)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles
jazz
post bop
Styles personnels
hard bop

Le rôle ingrat occupé par McCoy Tyner au sein du quartette classique de John Coltrane n'a peut-être pas su donner à tout le monde une image nette et précise de ce pianiste extrêmement raffiné. Perpétuelle brise de calme ayant fort à faire face à une tempête dont la puissance semblait à chaque fois décuplée, la part de travail et l'évolution artistique du dompteur d'ivoire a souvent été mise en perspective, voire confinée, au travers de ce seul poste de modérateur de fortune. Aussi fringant que Bill Evans, aussi décisif que Herbie Hancock, McCoy Tyner compte malgré tout parmi les quelques forces tranquilles qui ont su imposer l'élégance du jazz modal, au point même de sacrifier ses ambitions personnelles pour l'amour d'une esthétique qui lui semble alors primordiale, la seule voie possible. Car si pour la postérité, son nom reste indissociable de l'ombre de Coltrane, c'est peut-être aussi parce qu'il n'a jamais réussi à développer son art au-delà du périmètre dessiné par l'aura magnétique du géant. Quelqu'un d'appliqué et de sensible, mais beaucoup trop timide que pour prétendre donner de la voix et se faire une place. Les débuts de McCoy Tyner en tant que soliste se font dans la maison Impulse! On reste en famille grâce à la présence décisive de Elvin Jones. Le contrebassiste Art Davis vient compléter la formation qui fait donc de "Inception" un album de trio jazz tout ce qu'il y a de plus classique. Encore trop rattaché à une approche bop, on est somme toute assez loin de ce à quoi Tyner nous a habitué, loin aussi du trio magique Evans/La Faro/Motian qui venait alors de publier le mythique "Sunday at The Village Vanguard", sorte de prolongement autiste au sortir de "Kind of Blue". On ne manquera toutefois pas de noter que sur les six titres proposés en écoute, quatre sont signés des deux mains de McCoy Tyner et, parmi eux, "Sunset" et "Effendi", premiers signes évidents d'une évolution toute en nuance.

note       Publiée le jeudi 13 avril 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Inception".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Inception".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Inception".