Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCAlice Cooper › Dragontown

Alice Cooper › Dragontown

cd • 12 titres

  • 1Triggerman
  • 2Deeper
  • 3Dragontown
  • 4Sex, death and money
  • 5Fantasy man
  • 6Somewhere in the jungle
  • 7Disgraceland
  • 8Sister Sara
  • 9Every woman has a name
  • 10I just wanna be God
  • 11It's much too late
  • 12The sentinel

enregistrement

Enregistré au Blue Room et aux Henson Studios à Los Angeles

line up

Teddy "zigzag" Andreadis (chant), Kenny Aronoff (batterie), Alice Cooper (chant), Calico Cooper (chant), Eric Dover (chant), Bob Marlette (guitares, basse, claviers, arrangements), Ryan Roxie (guitares, chant), Greg Smith (basse), Wayne Swinny (guitares), Tim Pierce (guitares), Sid Riggs (claviers), Giovanna Muraga (chant)

remarques

chronique

Styles
metal
rock
Styles personnels
horror metal

Et c'est reparti comme en 14 ! On ne l'arrête plus. Après le succès de "Brutal planet" et le retour sur le devant de la scène d'Alice, le voilà qui nous revient un peu plus d'un an après la sortie de cet album avec ce "Dragontown". Franchement, moi, à la sortie de cet album, j'étais encore sur le cul du choc que fut "Brutal planet" et de la tournée qui suivit. C'est donc avec un grand étonnement que j'ai vu débouler ce nouveau CD. Et c'est clair, il ne fait pas le poids. Il est dans la droite lignée de "Brutal planet", mais en un peu plus rock n' roll, une sorte de mélange improbable entre le passé et le présent d'Alice. Mais bon, ici, ça le fait pas ! Quand on écoute "Deeper", qui est une véritable copie quasi-conforme du morceau "Brutal planet", je me dis qu'Alice a voulu récolter le plus vite possible les fruits du succès du précédent album. Aussi, de son côté, "Dragontown", le morceau, fait carrément penser (en restant gentil...) à "Pick up the bones". Là, contrairement à l'album de 2000, la sauce ne prend pas. "Fantasy man" doit être le seul titre véritablement bon de l'album, le reste allant du mauvais au conventionnel. De plus, le concept autour des dragons et de l'Asie ou de je-ne-sais-quoi, je n'ai pas trop vu où ça menait ni comment cette orientation se matérialisait, musicalement ! Bien que varié (on notera d'ailleurs un "Disgraceland" - hommage masqué à Elvis ? - rigolo et décalé), le style "vite fait-bien fait" est trop présent et on ne peut s'empêcher finalement de penser que cet album est bâclé. Voilà donc ce que j'appelle un album loupé, un incident de parcours en quelque sorte.

note       Publiée le dimanche 9 avril 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Dragontown".

notes

Note moyenne        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dragontown".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dragontown".

Crusard › mercredi 25 novembre 2009 - 16:00  message privé !

Cet album est un chef d'oeuvre. Tantôt émouvant avec "Sister Sarah", "The Sentinel", tantôt inquiétant avec "Deeper","Dragontown" cet album est fascinant à un tel point qu'on se le passe en boucle inconsciemment.

Note donnée au disque :       
vargounet › dimanche 9 avril 2006 - 23:02  message privé !
Un concept vraiment boiteux cette fois ci , bien en deçà de celui de l'excellent Brutal Planet. Un ensemble plus simple et pas très homogène au final car certaines titres sont tout de même assez bons.
Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › dimanche 9 avril 2006 - 20:22  message privé !
nettement en dessous du precedent...I just wanna be God et le slo final de Tiggerman sont tres bon, pour le reste...2/3 trucs interessants par ci par la...
Note donnée au disque :