Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeinonychus › Ark of thought

Deinonychus › Ark of thought

8 titres - 43:23 min

  • 1/ Chrysanthemums in bloom
  • 2/ Revelation
  • 3/ My days until
  • 4/ Oceans of soliloquy
  • 5/ Serpent of old
  • 6/ Leviathan
  • 7/ The fragrant thorns of roses
  • 8/ Birth and the eleventh moon

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Juin 97, Hollande.

line up

Marco Kehren (tout)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
dark metal
Styles personnels
dark metal

Après deux albums où l'amateurisme régnait en maître, Deinonychus passe donc le cap du troisième album en s'offrant enfin les moyens et le recul nécessaires pour proposer un disque à la fois mûr et enfin réalisé correctement. En effet, le sieur Kehren s'offre enfin une production digne de ce nom, il a enfin bien pensé à vérifier si ses leads étaient en harmonie avec ses accords, et surtout, il a su créer une atmosphère absolument unique sur son œuvre. Et oui, si pour beaucoup ce "Ark of thoughts" constitue l'un des disques les plus mélancoliques existant ce n'est pas pour rien... Pour ma part je nuancerai un peu en précisant qu'il s'agit ici, je le répète, d'une musique unique, désabusée, hurlante, profondément dépressive, comme une espèce de tourbillon de tourments qui vous emmène vers le fond. Sur la base de claviers en nappes voire de quelques pianos/cloches/clavecins de ci de là, d'accords de guitares naviguant entre black metal et dark dépressif, de leads désespérants (plutôt mineurs à la Empyrium, mais lorgnant parfois vers des sonorités que je trouve presque arabisantes), Kehren hurle sa douleur tout au long de ces huit titres. Narrée, pleurée, carrément hurlée à la mort, sa prestation est une fois encore incroyable, en parfaite adéquation avec le fond musical. On sent une réelle sincérité dans ces hurlements. Communicative, surprenante, sa voix représente la principale pierre qui construit l'étrange atmosphère de cet album. Mais ce chant ne fait pas tout, bien heureusement. Comment décrire ce que dégage ce disque... Des sonorités de claviers parfois kitsch parviennent à créer un sentiment de magnificence, de rêves oubliés, les guitares foncièrement metal viennent alors les renforcer et appuyer cet effet "majestueux" que je confère personnellement à cet album. Je ne sais pas pourquoi, mais je lui ai toujours trouvé une certaine "classe". Pas de fautes de goût (excepté la batterie qui devient boîte à rythme sur les rares blasts), tout est parfaitement cohérent, une sorte de longue agonie mid tempo, propre à se remémorer toutes les erreurs passées. Pourtant, "Ark of thoughts" ne m'invite pas forcément à l'introspection, il s'écoute au calme bien évidemment mais plus pour ressentir la douleur d'un Autre, quelque chose qu'on ne ressent pas forcément (cf ce dernier morceau entre lumière et noirceur avec ses cris de bébés... un peu lourd au demeurant, mais cela fonctionne). J'entends par là que nous n'avons pas forcément un album planant qui peut vous emmener à mille lieues d'ici comme pourrait le faire un Empyrium par exemple. Non, nous sommes clairement ici en présence d'un dark/black dépressif qui sait malmener l'auditeur, qui sait l'emmener dans des recoins obscurs où les âmes pleurent ("Leviathan" et son break black metal terrifiant), où guitares et claviers se renforcent, s'entrecroisent pour former cette osmose désespérante. Croyez-moi, l'émotion est au rendez-vous. Marco Kehren signe ici un sacré disque, le genre que vous n'entendrez pas deux fois; la séduction n'est peut-être pas instantanée mais croyez-moi, en terme d'ambiance, voilà bien un sacré morceau dans le monde du dark/black dépressif...

note       Publiée le dimanche 9 avril 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ark of thought".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ark of thought".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ark of thought".

taliesin › vendredi 30 janvier 2015 - 10:04  message privé !

Je viens de l'écouter, c'est plutôt pas mal je dois dire - ça donne envie de s'intéresser aux autres albums !

Note donnée au disque :       
pokemonslaughter › mardi 17 avril 2007 - 10:39  message privé !
avatar
j'arrive pas à le trouver :'(
Note donnée au disque :       
toxine › mardi 17 avril 2007 - 10:29  message privé !
Pas mal, çui-là. Manque la chro du s/t, pourtant bien. Ca vient, oui?
michel rocard › dimanche 15 octobre 2006 - 14:05  message privé !
Oui, j'ai changé d'avis.
Note donnée au disque :       
michel rocard › dimanche 15 octobre 2006 - 14:04  message privé !
Mise à part "Birth and the eleventh moon", c'est la vide intersidéral. Mou, kitsch, pas inspiré, creux et agaçant. Même le chant de Kehren est plus que moyen.
Note donnée au disque :