Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSiouxsie And The Banshees › Twice upon a time/ the singles

Siouxsie And The Banshees › Twice upon a time/ the singles

cd • 18 titres

  • 1Fireworks
  • 2Slowdive
  • 3Melt !
  • 4Dear Prudence
  • 5Swimming horses
  • 6Dazzle
  • 7Overground
  • 8Cities in dust
  • 9Candyman
  • 10This wheel's on fire
  • 11The passenger
  • 12Peek-a-boo
  • 13The killing jar
  • 14The last beat of my heart
  • 15Kiss them for me
  • 16Shadowtime
  • 17Fear of the unknown
  • 18Face to face

line up

Budgie (batterie, percussions), John Valentine Carruthers (guitare), Jon Klein (guitare), Steven Severin (basse, clavier), Siouxsie (Siouxsie Sioux) (chant), Robert Smith (guitare)

remarques

chronique

C'est probablement sur ce deuxième volet compilant les singles que l'on se rend le mieux compte de l'évolution du groupe. Autant le premier était cohérent dans son ensemble, autant celui-ci témoigne d'un glissement de la cold wave post punk des débuts vers des directions plus pop...Jusque là, pas trop de problèmes, Siouxsie et ses Banshees ne seront pas les premiers à avoir subi telle mutation, d'autant que la chose s'est faite en douceur et de manière très logique, sans jamais céder à la facilité et aux sirènes du commerce...Vraiment ? En réalité, à partir de l'album 'Peepshow' (témoin d'un véritable changement, Siouxsie ne se crêpe plus les cheveux, la symbolique gothique s'efface...), à l'instar des Cure, le groupe va se mettre (ou est-ce la maison de disques ?) à choisir de plus en plus mal ses singles. En effet, l'horrible 'Kiss them for me' (malgré ses touches pop orientales) ou le malicieux 'Peek-a-boo' ne me semblent pas réellement témoigner de la richesse des albums les plus pop de la diva. Heureusement, le très beau et mélancolique 'The last beat of my heart' et 'Fear of the unknown' équilibrent un peu tout ça mais la même chose se produira pour l'opus suivant avec le single 'O baby', la pire bouse écrite par les Anglais, alors que l'album en lui-même se révélera au final très correct. D'ailleurs, Siouxsie montre que pop n'est pas pour les Banshees synonyme de merde en livrant en inédit le magnifique et sensuel en diable 'Face to face' tiré de la B.O. de 'Batman II' et coécrit avec Danny Elfman. Pour le reste de cette compilation, rien à dire, les chansons sont magnifiques, de la douceur érotique de 'Melt !' à la cold wave malsaine de 'Candyman', la superbe reprise du 'Wheels on fire' de Bob Dylan, sans oublier la cold wave psychédélique de 'Swimming horses'... C'est très simple, ce cd vaut largement mieux que le soit-disant best of qui sortira quelques années plus tard, le mieux étant encore de se procurer également la compilation soeur 'Once upon a time'.4,5/6

note       Publiée le vendredi 7 avril 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Twice upon a time/ the singles".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Twice upon a time/ the singles".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Twice upon a time/ the singles".

juj › samedi 18 août 2007 - 22:19  message privé !
... et puis la belle voix cassée de la version live de Last Beat, avant-goût de celle de Seven Year Itch ... mais Face to Face, quoi
Note donnée au disque :       
juj › samedi 10 juin 2006 - 22:24  message privé !
hahaha, face to face ... mortelle
Note donnée au disque :