Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artisteshThis Heat › This Heat

This Heat › This Heat

cd | 11 titres | 47:21 min

  • 1 Testcard [0:45]
  • 2 Horizontal Hold [6:56]
  • 3 Not Waving [7:26]
  • 4 Water [3:10]
  • 5 Twilight Furniture [5:03]
  • 6 24 Track Loop [5:56]
  • 7 Diet of Worms [3:09]
  • 8 Music Like Escaping Gas [3:40]
  • 9 Rainforest [2:55]
  • 10 The Fall of Saigon [5:10]
  • 11 Testcard [3:11]

enregistrement

The Workhouse, Cold Storage, Camberwell, Londres, Angleterre, février 1976 - septembre 1978

line up

Charles Bullen (guitare, violon, clarinette, bandes magnétiques, chant), Charles Hayward (percussions, batterie, claviers, bandes magnétiques, chant), Gareth Williams (basse, guitare, claviers, bandes magnétiques, chant)

chronique

Il fut un temps où l'informatique ne pouvait raisonnablement pas prétendre au statut d'outil incontournable qui est le sien aujourd'hui. Par certains aspects, son utilisation sommaire s'apparentait alors à celui d'un simple instrument. Et ce que les descendants des descendants des descendants de ces processeurs de la préhistoire accompliront bien des années plus tard, des hommes, avant eux, s'étaient mis en tête de le réaliser avec de très modestes moyens. This Heat, c'est le témoignage d'un passé assez récent et qui pourtant nous projette bien loin dans l'avenir. Un projet hors du commun, qui ne peut se résoudre à vivre rangé dans une seule case, ou alors devrait-il toutes les occuper à la fois. Enregistré avec un multi-pistes sur cassette mono et stéréo, le premier album de This Heat étonne par son incroyable post-modernité. Un son compact, massif et rond à la fois, rock par essence, mais expérimental par raison. Nous sommes en 2006 et, malgré tout, la musique qu'il contient nous semble si familière, comme s'il s'agissait là d'un nouveau groupe prometteur alors que, si nous n'avions pas la curiosité maladive de savoir quand exactement ce disque fût publié (trente ans plus tôt), rien aurait pu en vérité nous mettre la puce à l'oreille ! Il devient très vite évident qu'un très large spectre de musiques indépendantes et expérimentales, des années quatre-vingt à nos jours, se soit inspiré de ce manifeste futuriste. Bullen, Hayward et Williams ont fait des limitations techniques de leur époque leur atout numéro un, faisant preuve d'une créativité débordante où le chaos orchestré à son mot à dire ("Horizontal Hold", "Rainforest"), où le mode de composition s'extrait d'un académisme limitatif pour devenir une fin en soi (la boucle rythmique de "24 Track Loop", à juste titre nommé ainsi). À grand renfort de bandes magnétiques, This Heat bâtit les plans d'une nouvelle musique dont l'architecture n'a pas fini de fasciner aujourd'hui. De Einstürzende Neubauten aux productions trip hop, des passages noise les plus poisseux aux incantations étranges héritées des meilleurs éléments de l'école allemande, de ce goût sûr pour les musiques contemporaines les plus avant-gardistes aux délires sombres mais mesurés de Henry Cow, l'écoute appliquée de ce disque - enfin réédité par les bons soins du label Recommended - nous fait prendre conscience peu à peu que This Heat a peut-être été un moment charnière dans l'histoire de la musique du vingtième-siècle, le point focal où tous les autres points convergent pour mieux repartir de façon aléatoire dans toutes les directions.

note       Publiée le jeudi 6 avril 2006

partagez 'This Heat' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "This Heat"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "This Heat".

ajoutez une note sur : "This Heat"

Note moyenne :        17 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "This Heat".

ajoutez un commentaire sur : "This Heat"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "This Heat".

Klarinetthor › samedi 9 décembre 2017 - 17:49  message privé !

https://www.youtube.com/watch?v=jwqJym5rjqA : ça c'est du bon pillage en règle d'Horizontal hold quand même. Qui ne plait pas du tout à Hayward.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › mercredi 8 novembre 2017 - 00:55  message privé !

moi je veux que charles hayward m'appelle pour me demander de jouer avec lui.

Note donnée au disque :       
(N°6) › mardi 7 novembre 2017 - 18:10  message privé !
avatar

Quand je serai grand, je veux faire de la musique comme ça.

Note donnée au disque :       
Dioneo › vendredi 17 mai 2013 - 01:56  message privé !
avatar

"L'impasse est malfamée. Pour en sortir, prière d'emprunter le mur".

(Oui, faut que je me procure Deceit, je sais, aussi).

Note donnée au disque :       
sourdicus › jeudi 29 avril 2010 - 13:04  message privé !

Je dis peu être une bêtise mais je trouve le son du groupe assez "no wave". Une approche relativement bordélique des morceaux, ce qui rend l'écoute assez difficile. Mais le disque vaut son pesant de cacahuète, a chaque fois, j'y découvre quelque chose, comme si l'album continuait de vivre dans la chaine.